Aller directement au contenu
Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Les lumières d'un artiste suisse sur Washington





Gerry Hofstetter s'approprie les façades de la Cathédrale Nationale de Washington pour y projeter ses fameuses illuminations de vendredi à dimanche. Cet «artiste de la lumière» Suisse rayonne ainsi pour la première fois sur sol américain.

Pendant trois soirées, le ciel de la capitale des Etats-Unis sera illuminé par les images et les projecteurs d'un Suisse. Gerry Hofstetter est un touche-à-tout qui, à 46 ans, est au bénéfice d'un riche parcours professionnel. Il est aujourd'hui l'un des adeptes les plus renommés de «l'art de la lumière».

Ce dernier s'approprie dès vendredi les façades de la Cathédrale Nationale, l'église gothique flamboyante et flambant neuve de Washington où se déroulèrent récemment les obsèques des anciens présidents Gerald Ford et Ronald Reagan.

Perchée sur une colline qui domine la capitale, ce spectacle de lumière – le premier de Gerry Hofstetter sur sol américain – va assurer une visibilité maximale à l'artiste helvétique.

Sur un thème positif de paix

Certes, le Zurichois avait déjà illuminé la nouvelle résidence de l'ambassadeur de Suisse lors de son inauguration en septembre 2006, mais bien qu'aux USA, le bâtiment se trouve en territoire suisse. C'est d'ailleurs l'ambassade qui l'a mis en rapport avec la Cathédrale Nationale.

«Ce fut une grande chance de rencontrer les responsables de la cathédrale à travers l'ambassade», déclare à swissinfo Gerry Hofstetter qui a choisi d'intervenir gratuitement.

«Ce spectacle n'est pas commercial, mais fondé sur un thème positif de paix. Pénétrer aux Etats-Unis par l'illumination d'un monument religieux, c'est le meilleur accueil possible», ajoute-t-il.

Construite avec des fonds privés, la Cathédrale Nationale a ouvert ses portes en 1990, mais sa première pierre fut posée en 1907. C'est dans le cadre du centenaire du début du chantier que des dizaines de milliers de Washingtoniens et de touristes sont attendus pour découvrir la cathédrale sous un nouveau jour...la nuit, grâce aux images projetées de Gerry Hofstetter.

Des messages en image

«Gerry a une merveilleuse réputation en raison de sa capacité à créer des messages imagés avec ses illuminations », souligne Margaret Bergan-Davis, la doyenne adjointe de la Cathédrale Nationale.

«Il est le type même d'artiste de la lumière qui dispose des qualités requises pour un tel projet au vu de sa vision artistique, du bon niveau de sa technique et de son message», poursuit-elle.

Le message et les images projetés par Gerry Hofstetter sont néanmoins le fruit d'une collaboration avec la Cathédrale Nationale.

«La lumière est un symbole puissant. Elle transmet un message universel d'espoir. Celui de la possibilité d'une vie nouvelle, de la réconciliation et de l'unité», estime Margaret Bergan-Davis.

«A partir de mes conversations avec les responsables de la Cathédrale, je travaille avec les visages des visiteurs, les vitraux de la cathédrale, les arbres qui l'entourent et des éléments comme le soleil et les étoiles», précise Gerry Hofstetter.

Après les pyramides de Gizeh... le Taj Mahal

Le Zurichois souligne que les édifices religieux sont les bâtiments les plus délicats «à gérer pour un artiste. Il faut que les responsables aient pleinement confiance en vous», note encore Gerry Hofstetter qui est déjà intervenu sur d'autres monuments religieux tels que l'église du Mont Saint-Michel ou les pyramides égyptiennes de Gizeh.

La Cathédrale Nationale de Washington est épiscopalienne, c'est à dire de tradition anglicane. Gerry Hofstetter est lui-même protestant, mais «très ouvert d'esprit à d'autres religions, en particulier le bouddhisme».

En Inde en octobre, il envisage ainsi d'illuminer le Taj Mahal, le mausolée orienté vers La Mecque du roi musulman Shah Jahan et de son épouse.

A Zurich, Gerry Hofstetter dirige son atelier de création de jeux de lumière de même qu'une entreprise de marketing. Alors ses spectacles: artistiques ou publicitaires? «Je suis mon cœur», répond-il.

«J'ai débuté sans avoir l'ambition d'être un artiste, poursuit-il. Et si les gens pensent que c'est de l'art, ça va, et s'ils pensent que, dans le cas du projet actuel, il s'agit de placer la Cathédrale Nationale sur la carte du monde, ça me va aussi.»

La Cathédrale Nationale est très connue des Américains qui la classe au troisième rang de leurs édifices préférés derrière l'Empire State Building et la Maison Blanche.

Les étrangers, eux, connaissent moins l'édifice. S'agit-il donc effectivement de placer la cathédrale sur la carte du monde grâce à un évènement médiatique?

La doyenne adjointe souligne que la cathédrale «a l'habitude de communiquer avec le monde», que ce soit lors de la cérémonie œcuménique qui a suivi les attentats du 11 septembre 2001, les funérailles des présidents des Etats-Unis ou l'accueil pour un discours de l'ancien président iranien Mohamed Khatami.

«Les illuminations de Gerry ont moins à voir avec le fait de placer la cathédrale sur la scène mondiale qu'avec notre espoir d'encourager l'harmonie entre les gens et entre les peuples», souligne pour conclure Margaret Bergan-Davis.

swissinfo, Marie-Christine Bonzom, Washington

Un touche-à-tout

Le Suisse Gerry Hofstetter est né le 8 mars 1962

Il vit à Zumikon où il dirige son entreprise de marketing et son atelier de création de spectacles de lumière.

Ancien capitaine dans l'escadron alpin des forces spéciales de l'Armée suisse, il a aussi été champion suisse junior de gymnastique.

Après avoir quitté sa banque d'investissement en 1993, il devient pilote d'hélicoptère, puis ouvre son agence de marketing.

A l'occasion d'un travail de communication autour d'un défilé de mode, il se lance dans les spectacles de lumière, parallèlement à ses fonctions de chef d'entreprise.

Les lumières d'Hofstetter dans le monde

Les illuminations créées par Gerry Hofstetter sur la Cathédrale Nationale à Washington seront projetées chaque soir de vendredi à dimanche.

Il s'agit du premier projet du Suisse sur le sol américain. Aux Etats-Unis, Gerry Hoftsetter rêve de pouvoir illuminer le geyser Old Faithful du parc national de Yellowstone et un lancement nocturne de la navette spatiale.

D'abord vus en Suisse, du mont Cervin au Parlement en passant par le Forum de Davos, les spectacles de lumière de Gerry Hofstetter se sont notamment déployés sur le Mont Saint-Michel, les falaises de Douvres, la Porte de Brandenburg à Berlin, des glaciers de l'Antarctique ou encore sur l'Eglise Saint-Marc de Venise

Parmi les projets de Gerry Hofstetter d'ici la fin de l'année: l'illumination des Jeux Olympiques de Pékin. Ce projet est cependant, "en stand-by", dit Gerry Hofstetter, "parce qu'il y a tant de problèmes, en particulier le Tibet et les permissions à obtenir du gouvernement chinois".



Liens

Droits d’auteur

Tous droits réservés. Le contenu du site web de swissinfo.ch est protégé par des droits d’auteur. Il est destiné uniquement à un usage privé. Toute autre utilisation du contenu du site web au-delà de celle stipulée ci-dessus, en particulier la diffusion, la modification, la transmission, le stockage et la copie, nécessite le consentement préalable écrit de swissinfo.ch. Si vous être intéressé par l’utilisation du contenu du site web,contactez-nous à l’adresse contact@swissinfo.ch.

En ce qui concerne l’utilisation à des fins privées, il vous est uniquement permis d’ utiliser un hyperlien menant vers un contenu spécifique et de le placer sur votre propre site web ou sur le site web de tiers. Le contenu du site web swissinfo.ch peut être exclusivement incorporé dans un environnement sans publicité et sans aucune modification. Une licence de base non exclusive et non transférable est accordée et s’applique spécifiquement à l’ensemble des logiciels, des dossiers, des données et leur contenu téléchargeables sur le site web swissinfo.ch. Elle est limitée à un seul téléchargement et enregistrement desdites données sur des appareils personnels. Tous les autres droits restent la propriété de swissinfo.ch. En particulier, toute vente ou utilisation commerciale desdites données est interdite.

×