Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

élections fédérales Dans le secret des urnes

Dans une démocratie, le moment du vote est important. C’est pourquoi tout un rituel est associé au dépôt d’un bulletin dans l’urne. Enfin, disons plutôt était, car aujourd’hui, le vote par correspondance, ou même en ligne, rend le vote physique de plus en plus obsolète. Retour en images et en noir et blanc sur une époque (presque) révolue.

Les élections fédérales ont lieu dans quelques jours. Comme tous les quatre ans, les citoyens suisses sont invités à renouveler les deux Chambres de leur Parlement. Mais si ce rendez-vous politique est immuable, la manière de procéder a connu des changements.

Autrefois, l’expression «se rendre aux urnes» était à prendre au pied de la lettre. Les citoyens se déplaçaient dans un local de vote pour y déposer leur bulletin, souvent au bureau communal ou dans une école. Ce moment civique constituait aussi un moment social avec des rencontres et des discussions enflammées au moment de l’apéro.

Ces scènes tendent à devenir plus rares. De plus en plus, le vote se fait en glissant son bulletin dans une boîte aux lettres. Le vote par correspondance est devenu presque partout majoritaire. L’exemple le plus extrême se rencontre à Genève, où 95% des citoyens procèdent de la sorte. Et demain, lorsque tous les problèmes de sécurité auront été résolus, les élections se feront peut-être majoritairement par le biais du vote électronique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.