"Moonlight" Oscar du meilleur film - "Ma vie de Courgette" battue

 Toute l'actu en bref

Le présentateur Warren Beatty a montré à la télévision le nom du vainqueur, "Moonlight", alors que les producteurs de "La La Land" étaient en train de remercier l'académie.

KEYSTONE/AP Invision/CHRIS PIZZELLO

(sda-ats)

"Moonlight" a été sacré, dimanche dans la confusion, meilleur film lors de la 89e cérémonie des Oscars à Los Angeles. Le prix du meilleur réalisateur revient à Damien Chazelle pour la comédie musicale "La La Land". "Ma vie de Courgette" repart quant à elle bredouille.

L'équipe de "Moonlight", de Barry Jenkins, a reçu la statuette, après que la plus prestigieuse récompense du cinéma américain a dans un premier temps été attribuée par erreur à "La La Land". Deux producteurs de la comédie musicale étaient en train de remercier l'académie, quand l'un d'eux s'est rendu compte de l'erreur devant des centaines de millions de téléspectateurs.

"Il y a une erreur, 'Moonlight'. C'est vous qui avez gagné le prix du meilleur film", a expliqué l'une des personnes sur la scène brandissant le carton et son enveloppe rouge.

Tout le monde a d'abord cru à une plaisanterie, mais le carton, sur lequel était gravé le nom du vainqueur noir sur blanc, a finalement été montré en gros plan, preuve ultime que c'est bien "Moonlight" qui a remporté le prix.

Le réalisateur de ce dernier film, Barry Jenkins, 37 ans, a aussi été primé pour le scénario, adaptation d'une pièce de Tarell McCraney.

Stone et Affleck

"La La Land", ode à Los Angeles et à ses artistes, partait largement favorite avec le record de 14 nominations. Elle en a tout de même brassé six. Damien Chazelle, prodige de 32 ans, devient le plus jeune lauréat du prix de meilleur réalisateur pour la comédie musicale.

Emma Stone, qui fait des claquettes, chante, pleure et déploie tout son charme dans cette romance douce-amère, a quant à elle été couronnée meilleure actrice. Le titre de meilleur acteur est revenu à Casey Affleck pour son interprétation d'un homme brisé par son passé dans "Manchester by the Sea".

Du côté suisse, le film d'animation "Ma vie de Courgette", du Valaisan Claude Barras, a été battu par le bestiaire de Disney "Zootopie". Le géant américain du divertissement Disney enlève ainsi sa cinquième statuette d'affilée.

"Zootopie" a coiffé, outre "Ma vie de courgette", la production franco-belgo-japonais "La tortue rouge", un autre block-buster de Disney, "Vaiana, la légende du bout du monde" et le spectaculaire "Kubo et l'armure magique".

L'oeuvre de Claude Barras avait décroché vendredi à Paris le César du meilleur long-métrage d'animation et celui de la meilleure adaptation. Dans une interview diffusée lundi par Le Nouvelliste, M. Barras estimait qu'une victoire aux Oscars serait une énorme surprise. "Il y a des bookmakers qui ont fait les paris et qui nous donnent à 80 contre 1, alors on peut y aller détendus!", expliquait-il.

Outre l'oeuvre de Claude Barras, deux autres productions suisses étaient en lice à la 89e cérémonie des Oscars. Le court-métrage suisse de Timo von Gunten "La femme et le TGV" et la coproduction helvète "I Am Not Your Negro" de Raoul Peck étaient aussi nominés. Tous deux ont été battus.

ATS

 Toute l'actu en bref