Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

#SwissHistoryPics La Suisse et les timbres, une longue histoire d’amour

En 1843, la Suisse devint le deuxième pays à introduire les timbres-poste après le Royaume-Uni en 1840. Les premiers timbres suisses sont donc parmi les plus précieux et les plus recherchés au monde. Alors que la Suisse fête les 175 ans d’existence du timbre-poste, une exposition présente les délicates raretés à Berne.

La valeur de la collection de timbres du Musée de la communication de Berne s’élève à plusieurs millions de francs suisses. Le timbre à 4 centimes et celui à 6 centimes, tous deux visibles dans l’exposition, ont été les premiers à être émis dans toute l’Europe continentale. Aujourd’hui, ils valent une petite fortune.

Le timbre-poste à 4 centimes, portant en bas la mention «taxe locale», était destiné au paiement des lettres postées à l’intérieur d’une ville, tandis que le timbre à 6 centimes, portant la mention «taxe cantonale», était utilisé sur les lettres postées et délivrées à l’intérieur du canton de Zurich.

L’art du timbre par Ferdinand Hodler

Ils ont tous les deux été conçus avec un motif de fines lignes rouges derrière les chiffres, afin de décourager la contrefaçon. Ces timbres ont dès le départ connu une grande popularité, mais ils n’ont pas été imprimés en grand nombre. Aujourd’hui, leur valeur oscille entre 1400 et 18'000 francs.

L’exposition ‘EXTREME’ mettra en scène des contributions de l’artiste suisse Ferdinand Hodler, dont l’œuvre a été initialement rejetée en 1901 comme œuvre de concours, mais acceptée en 1937 comme timbre spécial avec un supplément pour aider à financer l’armée.