Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

#swisshistorypics Lorsque Leonard von Matt «se faisait la main»

Leonard von Matt (1909 - 1988) est devenu célèbre dans les années 1950 pour ses travaux sur l'art antique et pour ses livres illustrés sur l'Italie. Mais avant d’atteindre cette renommée, il s’était fait la main dans l’art de la photographie dans son canton natal de Nidwald.

Ses premières œuvres ont vu le jour entre 1936 et 1946. Leonard von Matt dépeignait alors ses semblables et la culture populaire de Nidwald avec un sens aigu de l’observation. Son œuvre est considérée comme le document d'un monde disparu depuis longtemps, presque oublié. Lui-même qualifiait ces images de «marchandise sans valeur» ou de «travaux d’entraînement».

Leonard von Matt travaillait dans la librairie familiale avant de la quitter en 1937 pour se marier et commencer sa formation autodidacte de photographe. Il a étudié des livres sur la technique photographique et a suivi le travail de collègues tels que Paul Senn, Jakob Tuggener, Gotthard Schuh et Man Ray.

Son œuvre a été marquée par un court stage dans un studio graphique et photographique bâlois, qui s’était engagé dans la typographie moderne et le langage visuel. Il y avait mis fin en raison des longues périodes de service militaire qu’il avait dû effectuer entre 1939 et 1945. Pendant cette période de mobilisation aussi, il a inlassablement photographié son environnement et travaillé sur la qualité et la technologie, aiguisant son regard pour saisir l'essence du pays et de ses habitants.

Leonard von Matt était plus un observateur attentif qu'un conteur. Ses premières photographies présentées dans cette galerie ont été publiées dans un livre illustréLien externe et font actuellement l’objet d’une exposition au Winkelriedhaus MuseumLien externe de Nidwald. L'exposition se déplacera ensuite à Arles, Paris, Berlin et Engelberg.

(photos: © Madeleine Kaiser-von Matt, Buochs)