Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

#WeAreSwissAbroad – Evelina Stampa «A Los Angeles, je me suis toujours sentie à la maison»

Evelina 1

Evelina

La chorégraphie et la mise en scène sont ses deux grandes passions: il était donc évident pour Evelina Stampa, 30 ans, de faire le grand saut à Los Angeles. En Californie, elle a déjà eu l’occasion de réaliser un court-métrage avec une star de la série «Mad Men».  

swissinfo.ch: Pour quelle raison avez-vous quitté la Suisse?

Evelina Stampa: J’ai toujours effectué des longs séjours à l’étranger, par exemple à New York ou à Londres, pour mes études de Bachelor. Cela fait bientôt trois ans que je vis à Los Angeles. J'ai travaillé comme danseuse et chorégraphe en Europe ainsi que dans diverses écoles en tant que professeure de danse et de théâtre.

Par un chemin détourné et avec beaucoup de chance, j'ai pu travailler comme assistante de réalisation pour diverses productions théâtrales ainsi que sur des plateaux de tournage. Des expériences positives qui m’ont poussée à poursuivre mes études.

Les points de vue exprimés dans cet article, tout particulièrement sur le pays hôte et sa politique, sont exclusivement ceux de la personne interviewée et ne reflètent pas forcément la position de swissinfo.ch.

Fin de l'infobox

Comme j’avais déjà depuis toute petite un lien étroit avec l’Amérique du Nord, il était clair pour moi que ces études se feraient aux Etats-Unis. L’école de théâtre, de cinéma et de télévision de l’UCLA a toujours représenté un rêve pour moi. Grâce à la bourse Fulbright et après un long processus de sélection, j’ai pu réaliser ce rêve.

S’agit-il d’un voyage sans retour ou envisagez-vous de revenir un jour en Suisse?

Ce n’est assurément pas un voyage sans retour, car je voudrais m’implanter comme réalisatrice en Europe. Je pense qu’en tant qu’artiste, il est important d’être ouvert et d’aller là où il y a du travail.

We Are Swiss Abroad

Vous êtes Suisse et vivez à l'étranger? swissinfo.ch a lancé pour vous un compte Instagram. Partagez vos photos sur les réseaux sociaux avec le hashtag #WeAreSwissAbroad! L’objectif est de créer ensemble une petite communauté virtuelle de Suisses de l'étranger.

(swissinfo.ch)

Quel travail exercez-vous actuellement?

Je suis chorégraphe et metteuse en scène et j’ai principalement travaillé au théâtre. Depuis que je vis à Los Angeles, j’ai eu plusieurs occasions de travailler en tant que directrice de mouvement (Movement Director) et également en tant que réalisatrice sur des plateaux de cinéma.

«Allegra’s Body Shop», un court-métrage de la réalisatrice Cecilia Albertini, dont j’étais la chorégraphe, vient d’être nommé meilleur court-métrage comique au Festival du film d’Austin. En ce moment, «After Meredith», un court-métrage que j’ai réalisé, est en phase de post-production. Il a été écrit et produit par Stephanie Drake, qui a joué le rôle de la secrétaire Meredith dans la série «Mad Men».

A côté de cela, je travaille sur une pièce de théâtre de Frank Wedekind, qui a pour titre «Le réveil du printemps». Je l’ai répétée durant six semaines avec les étudiants de l’UCLA puis jouée au sein de l’école.

Evelina 2

Evelina im Radiostudio

A post shared by Evelina Stampa (@evestampa) on

Où vivez-vous actuellement? Comment est la vie et la cuisine sur place?

J’habite à Los Angeles et j’apprécie la variété de la cuisine. J'aime le fait qu'il y a énormément de restaurants différents et qu’il est toujours possible de découvrir quelque chose de nouveau, pas seulement de la restauration rapide et des jus verts.

Qu'est-ce qui est plus attrayant dans votre pays d'adoption qu'en Suisse?

Certainement la météo! Bien que les quatre saisons me manquent parfois, ici il y a toujours du soleil, c’est magnifique! Par ailleurs, depuis Los Angeles, on peut non seulement rapidement se rendre à la plage, mais aussi dans les montagnes, que ce soit pour pratiquer la randonnée ou le ski.

J'aime aussi la grandeur et l’étalement extrême de la ville. LA, ce n'est pas seulement Hollywood Sign et Hollywood Boulevard. Si on l’apprivoise, la ville a énormément à offrir. Surtout dans mon travail: il est plus facile de socialiser et de faire des rencontres, les possibilités sont énormes et on n’a pas besoin de rester toujours sur la même voie.

Je peux travailler sur une pièce de théâtre en tant que réalisatrice et en même temps comme chorégraphe sur un plateau de tournage, ou vice versa, sans que cela soit remis en question. Par ailleurs, les gens ici sont en général beaucoup plus ouverts, il est beaucoup plus facile d’amorcer une conversation.

Evelina 3

Evelina schwarzweiss

A post shared by Evelina Stampa (@evestampa) on

Comment voyez-vous la Suisse depuis l’autre côté de l’Atlantique?

Nous sommes incroyablement bien lotis en Suisse en ce qui concerne la propreté, la ponctualité et les assurances. Au cours de ma première année à Los Angeles, j’ai toujours utilisé les transports en commun et ainsi appris à apprécier à sa juste valeur la ponctualité helvétique. Et comme tout est bien réglé en Suisse. Ce qui est également très appréciable en Suisse, ce sont les bonnes perspectives qui s’offrent aux jeunes en matière d’études et d’emploi.

Vous sentez-vous parfois mal intégrée ou dans la peau d’une étrangère?

Je me suis sentie dès le départ extrêmement bien intégrée et jamais vraiment comme une étrangère. Bien sûr, ma famille et mes amis me manquent, mais Los Angeles ressemble beaucoup à un «Dihei» [maison].

Evelina 4

Evelina auf einem Felsen

A post shared by Evelina Stampa (@evestampa) on

Qu’est-ce qui vous rend le plus heureuse au quotidien dans votre vie à l’étranger?

A Los Angeles, j’ai le sentiment de réapprendre à connaître la ville tous les jours. Il y a toujours quelque chose à découvrir, et on rencontre rapidement des gens originaires des quatre coins du globe. Je suis également très heureuse quand je découvre par hasard un «Chäs» [fromage] ou du «Schoggi» [chocolat] suisse dans un magasin. Il y a toujours beaucoup de surprises à l’étranger.

Evelina 5

Evelina

A post shared by Evelina Stampa (@evestampa) on

Participez-vous aux élections et aux votations en Suisse?

Oui, je vote par correspondance.

Qu’est-ce qui vous manque le plus de la Suisse?

Le chocolat Ovomaltine, le Rivella et un vrai bon pain.

Evelina 6

Evelina

A post shared by Evelina Stampa (@evestampa) on

Vous êtes Suisse et vivez à l’étranger? Partagez vos photos avec le hashtag #WeAreSwissAbroadLien externe.


Traduit de l'allemand par Samuel Jaberg, swissinfo.ch (l'interview a été menée par écrit)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.