Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

#WeareSwissabroad «Comment l’Australie a-t-elle pu en arriver là?»

Hélicoptère lâchant de l'eau sur un feu de forêt.

Malgré une petite amélioration des conditions météo, la lutte contre les incendies se poursuit en Australie.

(sda-ats)

La situation des incendies en Australie s’est quelque peu stabilisée pour l’instant, rapporte Roland Isler, membre du Conseil des Suisses de l’étranger. Le changement de météo survenu la semaine dernière y contribue certainement.

Cependant, 38 incendies restent hors de contrôle. Pour faire le point, nous avons contacté Rolland IslerLien externe, un Suisse installé en Australie.

Vous souhaitez rester au courant des thèmes discutés en Suisse?
Avec l'App 📱 'SWI plus' vous recevez chaque jour une lettre d'informations résumant les principaux sujets qui font débat en Suisse:
👉 AndroidLien externe ou 👉 iPhoneLien externe

Fin de l'infobox

swissinfo.ch: Comment se présente la situation météo?

Roland Isler: Dans mon État de Victoria, la situation a radicalement changé cette semaine. Ici, dans la région de Melbourne, la journée de mercredi a débuté avec des températures élevées, mais en deux heures, un énorme front orageux a déboulé sur nous. Il a provoqué un fort refroidissement et de fortes pluies – exactement ce dont nous avions besoin.

Sur les réseaux sociaux, vous avez fait un appel de don en faveur des différents organismes qui luttent contre ces incendies. Qu’est-ce qui vous a motivé à vous engager?

«Les Australiens sont solidaires dans l’épreuve et je suis sûr que notre communauté suisse apportera également sa contribution.»

Fin de la citation

En Australie, les feux dans le bush sont un phénomène naturel qui ne provoque généralement pas trop de dommages. Mais ce n’est pas toujours le cas. J’ai déjà vécu de terribles incendies, par exemple en 2003 dans l’Etat de Victoria, où 173 personnes étaient mortes en deux jours. Mais je n’avais encore jamais vu une situation telle que celle que nous vivons aujourd’hui.

Les pompiers professionnels et volontaires sont totalement débordés. Une si grande partie de notre nature unique a été détruite. Tellement de personnes ont perdu leurs biens. L’agriculture a aussi été gravement touchée. La reconstruction et le soutien aux victimes coûteront de milliards. Les pompiers ont également besoin d’une aide financière pour se rééquiper.

Les Australiens sont solidaires dans l’épreuve et je suis sûr que notre communauté suisse apportera également sa contribution.

Portrait von Roland Isler.

Roland Isler vit depuis 37 ans à Heatherton, dans la banlieue de Melbourne. Il est membre du Conseil des Suisses de l'étranger depuis 2009.

(Francine Schaepper)

Avez-vous déjà eu des réactions à la suite de votre appel?

Non, mais je n’en attends pas. Ceux qui veulent et peuvent aider le feront directement.

Avez-vous été personnellement touché par les incendies?

Heureusement pas, mis à part par la fumée qui agit comme un nuage sur la ville.

Presque trois fois la surface de la Suisse est partie en fumée, 28 personnes et environ 1 milliard d’animaux sont morts. Quelle est votre réaction?

«On a simplement envie de pleurer face à de telles scènes de destruction.»

Fin de la citation

On a simplement envie de pleurer face à de telles scènes de destruction. Cette première réaction passée, je me demande comment on a bien pu en arriver là et ce qu’il convient de faire pour éviter la répétition d’une telle catastrophe. Pour moi, il est clair que quelque chose doit changer, car nous humains, sommes le principal problème. Le changement climatique est une réalité et nous devons apprendre à respecter la nature et notre Planète, la seule que nous ayons.

Comment est la situation sur le front des incendies, en ce moment?

Globalement, la situation s’est un peu stabilisée, mais elle reste mauvaise. En Nouvelle-Galles du Sud, on lutte encore contre 105 incendies, dont 38 ne sont pas maîtrisés. Entre la Nouvelle-Galles du Sud et Victoria, deux incendies majeurs ont fusionné pour donner le jour à un mégabrasier. Et en Australie-Méridionale, l’Ile Kangourou est particulièrement touchée.

Avez-vous eu un contact avec des Suisses qui sont directement touchés?

Heureusement, nous n’avons jusqu’à présent reçu aucune demande d’aide émanant de Suisses, ni dans les cercles suisses ni au consulat général. Nous avons juste connaissance d’un cas, un agriculteur qui a subi des dommages et qui a reçu une aide d’une œuvre caritative suisse locale.

(Interview réalisée par e-mail le 15 janvier 2020)​​​​​​​

(1)

reportage sur le feux en Australie

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.