Développement industriel, urbanisation... la Suisse a toujours représenté un terreau favorable pour les architectes.

L’architecte suisse le plus célèbre avant le 20e siècle était Francesco Borromini, né Francesco Castelli (1599-1667). Avec ses contemporains Gian Lorenzo Bernini et Pietro da Cortona, ce Suisse de langue italienne a joué un rôle éminent dans la naissance de l’architecture baroque italienne.

Borromini a étudié l’œuvre architecturale de Michel-Ange et les vestiges de l’architecture classique antique. A partir de là, il a développé un style personnel caractéristique et créé des édifices remarquables fondés sur les principes de base de la géométrie et des significations symboliques.

Le plus célèbre architecte suisse du 20e siècle fut Charles-Edouard Jeanneret (1887-1965), mieux connu comme Le Corbusier. Il naquit à La Chaux-de-Fonds, dans le Jura suisse mais passa une bonne partie de sa vie en France et travailla dans le monde entier.

Le Corbusier était connu avant tout pour son architecture fonctionnelle et ses contributions aux constructions urbaines. La plupart de ses réalisations et de ses projets sont à l’étranger, en France surtout, mais aussi en des lieux éloignés comme Chandigarh (Inde). En Allemagne il a construit deux édifices pour le lotissement de Weissenhof à Stuttgart. Accessoirement, le portrait du Corbusier orne l’actuel billet de 10 francs.

Le dernier immeuble dessiné par l’architecte est le Centre Le Corbusier de Zurich, qui abrite aujourd’hui le Musée Heidi-Weber consacré à la vie et à l’œuvre du Corbusier.

D’autres informations sur la vie et l’œuvre du Corbusier sur le site de la Fondation Le Corbusier (en français et anglais).

A noter enfin qu’en juillet 2016, l’UNESCO a ajouté l’œuvre architecturale de Le Corbusier au patrimoine mondial. 


Architectes contemporains

Parmi les architectes contemporains, le Tessinois Mario Botta s’est taillé une réputation internationale avec ses immeubles puissants. Botta a construit plusieurs musées en Suisse et à l’étranger, ainsi que des églises, des banques et la gare routière de Lugano. Parmi ses œuvres les plus connues figurent de Musée Tinguely de Bâle, le Centre Dürrenmatt à Neuchâtel et l’agrandissement de l’opéra de La Scala à Milan. Botta est professeur et fondateur de l’Accademia di architettura de Mendrisio.

Les architectes bâlois Herzog et de Meuron sont mondialement connus, avant tout pour deux réalisations à Londres : le Tate Modern Museum et le Laban Dance Centre. Le Tate Modern est en cours d’agrandissement sur des plans d’Herzog et de Meuron. Une première partie des travaux ont été achevés en 2012. D’autres constructions célèbres des deux architectes sont le Schaulager de Bâle, un mélange entre musée et entrepôt. Au cours des années passées, Herzog et de Meuron se sont aussi fait un nom avec la construction de stades, tels le stade olympique de Pékin, le Parc Saint-Jacques à Bâle et l’Allianz Arena de Munich. En 2001, ils ont obtenu le prix Pritzker, la plus importante distinction du monde dans le domaine de l’architecture (galerie photographique de swissinfo avec des œuvres d’Herzog et de Meuron).

En 2009, Peter Zumthor fut le deuxième architecte suisse à être distingué par le prix Pritzker. Zumthor passe pour un des architectes suisses contemporains les plus originaux. Sa renommée est internationale. On lui doit notamment les thermes de Vals. Voir la galerie photographique des œuvres de Zumthor réalisée par swissinfo.

Les Allemands connaissent Peter Zumthor avant tout en relation avec la querelle autour de son projet avorté « Topographie des Terrors » à Berlin. Après le début des travaux, le Service des constructions de la capitale allemande avait jugé trop cher le projet de centre de documentation sur le nazisme prévu sur le site de l’ancienne Gestapo et du QG des SS et fait détruire les parties déjà construites. Le Musée d’art de Bregenz (Autriche) et le Musée diocésain Kolumba de Cologne sont aussi de la main de Zumthor. A quoi s’ajoute le pavillon suisse de l’Exposition internationale de Hanovre 2000, baptisé «Klangkörper».

Un autre architecte internationalement réputé est le Lausannois Bernard Tschumi qui vit et travaille depuis longtemps à New York et Paris. Parmi ses constructions les plus connues figurent la Blue Residential Tower de New York, le siège de Vacheron Constantin à Genève, le Parc de la Vilette à Paris et le nouveau Musée de l’Acropole d’Athènes (voir la galerie photographique de swissinfo).

Constructions d’architectes étrangers en Suisse

Plusieurs architectes étrangers célèbres ont concrétisé en Suisse des projets exceptionnels.

Le Centre Paul-Klee de Berne, inauguré en 2005 est l’œuvre de l’Italien Renzo Piano, qui a aussi construit en 1997 le Musée de la Fondation Beyeler à Riehen, près de Bâle.

Le Kultur- und Kongresszentrum Luzern (KKL) de l‘architecte français Jean Nouvel a été inauguré en 1998. Plus récemment, en 2008, l’architecte new-yorkais Daniel Liebeskind a signé le centre commercial Westside, en périphérie de Berne.

swissinfo.ch