Toute l'actu en bref

Le décollage d'Ariane 5 a eu lieu mardi du centre spatial guyanais à Kourou à 18h39 (22h39 en Suisse).

KEYSTONE/EPA ESA/S. MARTIN / ESA / HANDOUT

(sda-ats)

Le lanceur lourd européen Ariane 5 a mis sur orbite deux satellites de télévision numérique à haute définition. Il s'agit du Sky Brasil-1 pour l'opérateur AT&T/DirecTV et du Telkom-S pour l'opérateur Telkom Indonesia.

Le décollage a eu lieu mardi du centre spatial guyanais à Kourou à 18h39 (22h39 en Suisse), a annoncé Arianespace, la société qui commercialise les lancements.

Pour son premier succès de l'année, la fusée Ariane 5 s'est envolée en laissant une traînée blanche dans un ciel bleu guyanais de fin de journée. Elle a ensuite poursuivi sa route vers l'espace, a constaté un journaliste de l'AFP.

Un peu plus de 27 minutes après le décollage d'Ariane, le lanceur a mis sur orbite le satellite SkyBrasil-1 d'une masse d'environ 6 tonnes au décollage. Construit par Airbus Defence and Space, ce satellite de télédiffusion et de communications assurera une couverture sur le Brésil et le Nord de l'Atlantique.

AT&T/DIRECTV, qui offre des programmes de télévision numérique de divertissement, utilisera SKY Brasil-1 via sa filiale DIRECTV Latin America.

Un peu moins 40 minutes après son décollage, Ariane 5 a mis sur orbite le second satellite dévolu à sa mission: le satellite Telkom 3S. D'une masse d'un peu plus de 3,5 tonnes au décollage, il a été construit par Thales Alenia Space et il permettra de fournir de la télévision à haute définition (THD) et des communications mobiles et internet.

Telkom Indonesia est une compagnie gouvernementale indonésienne qui fournit des services de télécommunications, d'information et de divertissement à travers l'archipel indonésien. La zone de couverture de Telkom 3S concernera l'Indonésie et l'Asie du Sud-Est.

"Excellent tempo"

Il s'agit du 77ème succès consécutif d'Ariane 5 qui, en décembre dernier, avait battu le record d'Ariane 4 en réussissant un 76ème lancement d'affilée.

Après la mission réussie par Soyouz fin janvier, il s'agit du second succès de l'année pour la société Arianespace : " Nous sommes sur un excellent tempo", s'est félicité le PDG de la société française, Stéphane Israël.

ATS

 Toute l'actu en bref