Toute l'actu en bref

Les hackers russes "Fancy Bears" ont révélé une nouvelle liste de 26 noms d'athlètes ayant bénéficié d'une AUT leur permettant de faire usage d'un produit interdit.

Parmi eux figurent le quadruple champion olympique d'athlétisme Mo Farah et l'ancien no 1 mondial de tennis Rafael Nadal. Le Britannique a pu prendre le corticosteroïde triamcinolone en octobre 2008 et encore en juillet 2014. L'Espagnol a bénéficié d'une attestation médicale en 2009 et en 2012. Les noms du champion olympique de golf, l'Anglais Justin Rose, et du nageur hongrois Laszlo Cseh ont également été cités lundi.

Les hackers ont piraté le site de l'agence mondiale antidopage (AMA) et récupéré les données de plusieurs dizaines de sportifs qui ont obtenu une AUT (autorisation d'usage à des fins thérapeutiques). Dans la première liste figuraient notamment les joueuses de tennis Venus et Serena Williams, la gymnaste Simone Biles et les vainqueurs britanniques du Tour de France Bradley Wiggins et Chris Froome.

Selon l'AMA, les hackers russes ont agi en représailles aux rapports révélant l'organisation du dopage en Russie qui a conduit à l'exclusion de plus d'une centaine d'athlètes russes aux récents JO de Rio.

sda-ats

 Toute l'actu en bref