Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Authentique ou contrefaçon? Le mystère du verre de whisky à 10'000 francs

L’histoire récente d’un client chinois qui a payé 9'999 francs pour déguster un verre de whisky à St. Moritz a pris une tournure inattendue. L’authenticité de la bouteille du propriétaire d’un hôtel est remise en doute par certains experts. 

Bottiglie di whisky tra cui la Macallan del 1878.

Une contrefaçon? Réponse dans quelques mois.

(Sandro Bernasconi)

L’hôtel Waldhaus am See St. Moritz s’est retrouvé au centre de l’attention des médias. Le 29 juillet dernier, un client chinois a en effet demandé à ce qu’on débouche pour lui «la dernière bouteille de Macallan 1878». Prix du verre: 9'999 francs. 

Mais qui a dépensé autant pour un whisky? 

«J’étais en Suisse et j’ai vu un whisky vieux de 100 ans. Je n’ai pas dû trop réfléchir si j’allais le prendre ou pas.» C’est ce qu’a écrit Zhang sur son compte Weibo, un réseau social chinois. «En quelques mots, je peux dire qu’il était bon mais je ne buvais pas un whisky en tant que tel, je buvais un breuvage chargé d’histoire.» En Chine, Zhang est connu sous le nom de Tang Jia San Shao, un auteur en ligne qui gagne le plus d’argent de tout le pays. Il est spécialisé dans l’écriture de wuxia, des histoires qui mêlent fiction et arts martiaux. La passion pour les boissons alcoolisées est une caractéristique que partage l’auteur avec beaucoup de ses personnages. Par exemple, le titre de l’un de ses romans paru en 2013 peut être traduit par «Le Dieu des alcools». Son activité littéraire lui rapporte des millions de francs suisses en droits d’auteur. 10'000 francs sont, pour lui, une goutte… dans la bouteille.

Fin de l'infobox

Le prix était si élevé parce que «nous la considérions comme une pièce de collection et nous ne voulions par l’ouvrir pour de vrai», avait déclaré à la presse le patron de l’hôtel Sandro Bernasconi. C’est le précédent propriétaire Claudio Bernasconi, père de Sandro, qui avait acheté la bouteille, il y a 25 ans. On soupçonne toutefois qu’il ait été trompé. 

En lisant la nouvelle, certains experts en whisky ont émis des doutes concernant l’authenticité de l’eau de vie. Serge Valentin, un collectionneur de whisky de renom, a fait remarquer que certains détails de la bouteille portent à croire qu’il ne s’agit pas d’un whisky séculaire, notamment l’étiquette «trop neuve» (et sur laquelle se trouveraient aussi des incohérences chronologiques).

Selon l’expert, la bouteille pourrait être l’une des quelque 100 fausses bouteilles dont l’existence avait été reconnue par Macallan, il y a 20 ans. La distillerie a réagi après des mois de spéculations soulevés par un article paru sur la revue Whisky Magazine. L’auteur spéculait que les bouteilles contrefaites avaient été préparées en Italie au début des années 90 et vendues aux enchères au début du millénaire. 

«Nous n’avons jamais eu le moindre doute sur son authenticité», a déclaré lundi Sandro Bernasconi dans une interview au quotidien 20minuten. «Dès que nous avons lu qu’il y avait le soupçon que ce soit un faux, nous avons décidé de faire tester la bouteille dans un laboratoire au Royaume-Uni. J’ai aussi essayé de contacter Monsieur Valentin.» 

Les résultats devraient être disponibles dans quelques mois. Sandro Bernasconi a assuré que, si les soupçons des experts sont confirmés, le riche client asiatique sera remboursé et qu’il lancera une procédure pénale contre celui qui a vendu la bouteille à son père.  



De gauche à droite: un sommelier du Devil’s Palace, l’auteur de romans en ligne Tang Jia San Shao, amateur de whisky et le directeur de l’hôtel Waldhaus Sandro Bernasconi.  Le Devil's Place, bar de l’hôtel, est dans le Guinness des records pour sa collection de 2'500 whisky.

De gauche à droite: un sommelier du Devil’s Palace, l’auteur de romans en ligne Tang Jia San Shao, amateur de whisky et le directeur de l’hôtel Waldhaus Sandro Bernasconi.  Le Devil's Place, bar de l’hôtel, est dans le Guinness des records pour sa collection de 2'500 whisky.

( Sandro Bernasconi)



(Traduction de l'italien: Katy Romy) , tvsvizzera.it/Zz

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×