Aller directement au contenu
Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Carrière


Etudier ou travailler


 Autres langues: 5  Langues: 5
Intégrer

Le nombre d’universitaires suisses a dépassé celui des apprentis, mais la moitié de ceux-là ne terminent jamais leurs études. Pourquoi donc les études sont-elles plus attrayantes? (SRG 10vor10, swissinfo.ch)

Selon certains étudiants, c’est parce qu'ils ne savent pas quelle direction choisir à l'âge de 14 ou 15 ans et le lycée offre plus d'options à long terme. D'autres indiquent que leurs parents privilégient cette option plutôt que celle de l’apprentissage.

Les associations syndicales estiment que les jeunes qui choisissent le lycée par incertitude devraient regardent de plus près les possibilités offertes par l'apprentissage. Une de ses dirigeants indique que le système permet aussi de poursuivre des études avec les diplômes de l'enseignement supérieur professionnel: «Nous avons besoin de bons travailleurs et nous les formerons à travers le système de l'apprentissage.»

De son côté, l'économiste Rudolf Strahm relève que l'image de l'apprentissage comme fausse, car la plupart des filières de l'apprentissage aboutissent à des carrières de forte demande exigeant des connaissances de haut niveau.

Au contraire, le professeur Walther Zimmerli est favorable à un plus grand nombre de bacheliers et d’universitaires en Suisse. «Nous sommes un pays à haut niveau d'innovation et nous ne pourrons nous maintenir avec un système fortement centré sur l’apprentissage.»