Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Cité du Vatican L'homme derrière l'uniforme

Le 6 mai est probablement le jour le plus important pour un garde suisse. C’est en effet à cette date que les nouvelles recrues prêtent serment au pape dans la cours intérieure du palais pontifical du Vatican. L'occasion de jeter un regard intime sur la vie de la plus petite armée du monde. 

«Etre garde suisse est une vocation. Il faut la foi et une conviction profonde pour effectuer ce service extraordinaire et noble», affirme le colonel Christoph Graf, commandant de la Garde suisse pontificale, créée en 1506 par le pape Jules II. 

Ce 6 mai 2016, 23 nouvelles recrues prêtent serment. Cette date commémore la mort héroïque de 147 gardes suisses tombés pour protéger la fuite du pape au château Saint-Ange lors du Sac de Rome de 1527. 

Pour célébrer la Garde suisse, les musées du Vatican accueillent jusqu’au 12 juin l’exposition photographique «The Life of a Swiss Guard. A private View» («La vie d’un garde suisse. Une vue privée»). 

Les 86 images en noir et blanc et en couleur de Fabio Mantegna offrent un regard dans le quotidien et dans l’histoire de la plus petite armée du monde, révélant un côté moins connu de la cité du Vatican. 

(Images: Musées du Vatican; texte Luigi Jorio, swissinfo.ch)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.