Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Delon for President!

Samedi à Paris, pour la première fois de son histoire, la cérémonie des Césars sera présidée par un comédien suisse... Qui ça? Mais Alain Delon, bien sûr!

Samedi à Paris, pour la première fois de son histoire, la cérémonie des Césars sera présidée par un comédien suisse... Qui ça? Mais Alain Delon, bien sûr!

Eh oui, on parle bien du même. Delon, le vrai, Alain pour les fans et les intimes. Celui de «Rocco et ses frères», du «Guépard», ou de «Borsalino». La légende, quoi.

Alain Delon, né à Sceaux, France, le 8 novembre 1935, et naturalisé citoyen helvétique suite au vote du Conseil municipal de Chêne-Bougeries, canton de Genève, le 23 septembre 1999. Il faut dire qu'Alain Delon tutoie la Suisse depuis longtemps: il y a implanté sa société (Alain Delon Diffusion S.A.) en 1979, et s'est installé à Chêne-Bougeries dès 1985.

Delon sera donc le Président de la Cérémonie des Césars, millésime 2000, position qu'il avait déjà occupée en 1995. Un rendez-vous qu'il avait pourtant longtemps boudé, et cela même lorsqu'il avait été nominé pour «Monsieur Klein» (1977), pour «Mort d'un pourri» (1978), ou qu'il avait décroché un trophée pour son rôle dans «Notre histoire» de Bertrand Blier, c’était en 1985.

Mais cette année-là, même absent, Delon était présent: le regretté Coluche avait fait très fort en lisant une lettre, fictive et désopilante, du grand acteur émigré en Suisse.

Et le cinéma dans tout ça? Alain Delon, il y a quelques temps, «redoutant le combat de trop», annonçait vouloir y renoncer. Pourtant, il vient de tourner dans «Les acteurs», dernier film en date de Blier. Et puis, dans une interview récente, il déclarait adhérer particulièrement au cinéma de Patrice Leconte et de Luc Besson. L'ont-ils entendu?

Bernard Léchot

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.