Densité de population La Suisse est-elle surpeuplée comparée aux autres pays?

La population suisse a triplé en 150 ans, et un quart des habitants sont étrangers. Depuis les années 1960, la peur de la surpopulation est devenue un leitmotiv pour ceux qui veulent limiter l’immigration. Mais à quel point le pays est-il densément peuplé par rapport à ses voisins?

La carte ci-dessous montre la densité de la population en Europe. Elle est basée sur la grille de la populationLien externe détaillée de l’Union européennes. La population a été mesurée par carrés de 1 km de côté plutôt qu’en suivant les frontières administratives, ceci afin de permettre une comparaison des densités de population sur l’ensemble de l’Union.

On peut ainsi comparer les zones urbaines de la Suisse avec celles du reste du continent. On voit que même si Zurich et Genève sont des villes connues au niveau international, leurs agglomérations ne sont ni étendues ni densément peuplées selon les standards européens.

map

La version interactive de cette même carte permet d’explorer les valeurs précises par pays.

Il faut noter qu’un quart de la surface de la Suisse, formée des zones les plus montagneuses des Alpes et des lacs, n’est pas habitable, ni exploitable pour les activités humaines de base. Ce qui a pour conséquence de larges différences de densité de population entre les montagnes et les zones plus basses.


(Traduction de l’anglais: Marc-André Miserez)

×