Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des fonds pour étudier 'l'électrosmog'

De nouvelles antennes sont régulièrement posées en Suisse.

(Keystone)

Le gouvernement suisse invite les scientifiques à étudier les effets des rayonnements non ionisants et leur incidence sur l’environnement et la santé.

Il a en effet décidé vendredi de lancer un nouveau programme national de recherche (PNR) sur le sujet pour un budget total de 5 millions de francs.

Doté d'un budget total de cinq millions de francs, le PNR répond au souhait exprimé par diverses interventions parlementaires et à un intérêt marqué de la part des cantons, a expliqué le Département fédéral de l'intérieur (DFI).

De plus, avec l’essor de la téléphonie mobile, le rayonnement non ionisant est un thème d’actualité. Et les effets de la téléphonie mobile sur la santé et l'environnement sont très controversés.

En Suisse, la pose de nouvelles antennes génère régulièrement des oppositions de la part de riverains inquiets.

L'Office fédéral de la santé publique conseille quant à lui de limiter l'usage des téléphones portables.

Les nuisances potentielles

Les études se concentreront sur la caractérisation et l'évaluation des nuisances potentielles du rayonnement non ionisant de sources et d'intensités diverses sur les organismes.

Le PNR englobera des approches épidémiologiques et de biologie cellulaire, ainsi que des études sur la gestion et la communication des risques.

Le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) qui réalise les PNR travaille à l'élaboration du plan d'exécution du nouveau programme. La mise au concours de projets de recherche concrets devrait avoir lieu en automne.

Des solutions aux problèmes urgents

A noter qu’en vertu de l'ordonnance sur la recherche, le gouvernement suisse décide périodiquement de la réalisation de programmes nationaux de recherche sur proposition du Département fédéral de l'intérieur.

Ceux-ci ont pour but de soutenir des projets de recherche interdisciplinaires portant sur des questionnements d'importance nationale, dont on attend des éléments novateurs et scientifiquement fondés pouvant contribuer à la solution de problèmes urgents de la société ou de l'économie.

swissinfo et les agences

En bref

- Les programmes nationaux de recherche (PNR) sont des instruments de promotion aux mains de la Confédération.

- Le Conseil fédéral définit les thèmes ainsi que les cadres financiers des programmes nationaux de recherche et charge ensuite le Fonds national de la recherche scientifique de la réalisation de ces programmes.

- Les projets de recherche menés dans le cadre d'un PNR portent sur des questions actuelles d'importance nationale.

- Les PNR durent entrent 4 et 5 ans et sont généralement dotés d’un budget de 5 à 20 millions de francs.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.