La nouvelle immigration européenne en Suisse

La Suisse est l’un des pays qui compte la plus forte proportion d’étrangers au monde. Ils étaient près de deux millions à fin 2015, soit près de 25% de la population résidante. Mais qui sont-ils, ces hommes et ces femmes dont le destin enflamme si souvent le débat politique? Huit sur dix viennent d’un pays européen; la moitié d’Italie, d’Allemagne, du Portugal et de France. Dans ce dossier, swissinfo.ch raconte leurs histoires et analyse le phénomène de la nouvelle immigration européenne en Suisse à l'aide de graphiques interactifs. 

La nouvelle immigration européenne en Suisse – un dossier de swissinfo.ch
Les jeunes migrants se racontent
«Le E représente l’Europe, l’émigration, Erasmus, l’économie, l’exode, expatrié. Nous partons de l’hypothèse romantique que les jeunes migrants du sud de l’Europe construisent les fondations d’un tissus social européen» - Jacopo 
«In Spagna per sopravvivere si è obbligati a concatenare un lavoro temporaneo al seguente», racconta la 25enne Rosa Sánchez .
Elisa Lovecchio, 27 ans, a un conseil à donner aux Suisses: «Apprendre à ne pas se laisser épouvanter par les imprévus, parce que dans la vie, tout ne peut et ne doit pas être maintenu sous contrôle».
Plus...
Le profil des nouveaux arrivants
Ouvriers italiens à la pause, chantier routier du Walensee (Suisse orientale), 1963.
«Le E représente l’Europe, l’émigration, Erasmus, l’économie, l’exode, expatrié. Nous partons de l’hypothèse romantique que les jeunes migrants du sud de l’Europe construisent les fondations d’un tissus social européen» - Jacopo 
José Sebastião est délégué syndical depuis 2008. 
Plus...
La politique des étrangers
"L'UDC, parti de la droite conservatrice - l'enfant à problèmes d'Helvetia".
Die Schweiz sei mit der "Masseneinwanderungs-Initiative" in eine Sackgasse geraten, behaupten diese Aktivisten vor dem Parlamentsgebäude, dem Bundeshaus in Bern. Jetzt müsse sie vom Volk wieder hinaus manövriert werden.   
Le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann (à gauche) avec Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, le 15 janvier dernier à Bruxelles. Dorénavant, les relations risquent d'être bien compliquées.
Plus...