Votation du 14 juin 2015

Le peuple s'est prononcé sur des thèmes aussi différents que la maternité, les bourses d'étude, les héritages et le financement des médias audiovisuels publics. Dans le détail, les Suisses ont accepté une modification de l'article constitutionnel concernant la procréation médicalement assistée et le génie génétique dans le domaine humain. Ils en revanche refusé deux initiatives populaires, l'une demandant l'harmonisation des bourses d'étude au niveau fédéral, l'autre l'imposition des successions de plus de deux millions de francs. Enfin, ils ont accepté la révision de la loi sur la radio et la télévision. 

Résultats et sondages
Gli svizzeri all'estero possono captare le trasmissioni della SRG SSR via satellite, acquistando una carta d'accesso che costa 120 franchi all'anno.
La définition du service public promet encore des débats acharnés. 
Les membres du gouvernement utilisent la télévision publique pour transmettre les positions du Conseil fédéral.
Plus...
Diagnostic préimplantatoire
Doing the dishes: screening IVF embryos for genetic disorders is illegal in Switzerland
Pour ses partisans, le diagnostic préimplantatoire offre plus de sécurité au bébé et à sa mère. Pour ses adversaires, c’est une manière inadmissible de jouer avec la vie humaine.
Initiative sur les bourses d'étude
L'importo delle borse di studio nella Confederazione e le condizioni di ottenimento variano molto da un cantone all'altro: l'Unione svizzera degli studenti universitari chiede un'unificazione delle regole tramite un'iniziativa popolare.
Initiative sur l'imposition des successions
En Suisse, près de 2% de la population possède plus de deux millions de francs. 
Hans Kissling affirme que le capital a bénéficié ces dernières années en Suisse d'allégements fiscaux considérables.


 
Plus...
Modification de la loi sur la radio et la télévision
Quand le Parlement parle de la télévision sous l'oeil de la télévision. 
Plus...