Chercheurs suisses en exil Au Japon, un Genevois étudie les cellules souches du saké

La Suisse exporte de nombreux scientifiques à l’étranger. Spécialiste des cellules musculaires du cœur, Andrés Maturana travaille depuis 13 ans à l’Université de Nagoya, au Japon. Le biologiste genevois se consacre notamment à l’étude des cellules souches dans le saké, la traditionnelle boisson alcoolisée japonaise à base de riz. Rencontre. 

swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 20.12.2016) / sj

×