Aller directement au contenu
Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Diplomatie de l’ombre


La Suisse n’a pas négocié avec l’OLP


 Autres langues: 3  Langues: 3
Les recherches dans une forêt de Würenlingen, où un avion de Swissair s'était écrasé suite à un attentat à la bombe en 1970. (Keystone)

Les recherches dans une forêt de Würenlingen, où un avion de Swissair s'était écrasé suite à un attentat à la bombe en 1970.

(Keystone)

Le gouvernement suisse n’a pas conclu d’«accord secret» avec l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) en 1970 pour éviter des attentats. C’est ce qui ressort des recherches du groupe de travail interdépartemental «1970». 

Au début de cette année, le journaliste alémanique Marcel Gyr avait fait sensation en publiant un livre où il indiquait que l’ancien ministre suisse des Affaires étrangères Pierre Graber avait passé un accord avec l’OLP pour mettre fin à une série d’attaques ayant visé la Suisse en 1969 et 1970. 

Ce mercredi, le Conseil fédéral a indiqué dans un communiqué que le Groupe de travail interdépartemental «1970», mis sur pied pour faire toute la lumière sur cette affaire, n’a trouvé aucun indice corroborant l’existence d’un tel accord. 

Le groupe de travail a également précisé n’avoir trouvé aucune trace d’entraves à l’enquête menée dans le cadre de l’attentat à la bombe qui avait causé la chute d’un avion de Swissair le 21 février 1970, tuant 47 personnes.

Le Conseil fédéral a transmis ce rapport aux Commissions de gestion des deux Chambres du Parlement et en a autorisé sa publication intégrale.



Droits d’auteur

Tous droits réservés. Le contenu du site web de swissinfo.ch est protégé par des droits d’auteur. Il est destiné uniquement à un usage privé. Toute autre utilisation du contenu du site web au-delà de celle stipulée ci-dessus, en particulier la diffusion, la modification, la transmission, le stockage et la copie, nécessite le consentement préalable écrit de swissinfo.ch. Si vous être intéressé par l’utilisation du contenu du site web,contactez-nous à l’adresse contact@swissinfo.ch.

En ce qui concerne l’utilisation à des fins privées, il vous est uniquement permis d’ utiliser un hyperlien menant vers un contenu spécifique et de le placer sur votre propre site web ou sur le site web de tiers. Le contenu du site web swissinfo.ch peut être exclusivement incorporé dans un environnement sans publicité et sans aucune modification. Une licence de base non exclusive et non transférable est accordée et s’applique spécifiquement à l’ensemble des logiciels, des dossiers, des données et leur contenu téléchargeables sur le site web swissinfo.ch. Elle est limitée à un seul téléchargement et enregistrement desdites données sur des appareils personnels. Tous les autres droits restent la propriété de swissinfo.ch. En particulier, toute vente ou utilisation commerciale desdites données est interdite.

×