Guerre des langues Thurgovie redonne une chance au français à l’école


Le canton de Thurgovie avait prévu de supprimer le français de l’école primaire. Le gouvernement fait partiellement machine arrière, et repasse la patate chaude aux députés. La procédure de consultation, en effet a montré de nombreuses divergences.

L’affaire thurgovienne s’inscrit dans un context tendu, où la Confédération a menacé d’imposer l’enseignement d’une seconde langue nationale aux cantons alémaniques. Or les cantons sont en principe souverains pour ce qui touche à l’école et certins sont rtès jaloux de cette souveraineté. L’analyse de Jean-Marc Heuberger

swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 1er septembre 2016)

×