Secret bancaire Echange automatique d'informations fiscales dès 2018

Les banques suisses devront communiquer les informations sur leurs clients étrangers aux autorités suisses qui les passeront aux autorités étrangères.

Désireux d'appliquer la norme de l'OCDE sur l'échange automatique de renseignements, le gouvernement suisse ne peut rien faire sans le feu vert du Parlement. Pour mettre toutes les chances de son côté, il a mis mercredi deux modèles sur la table. Le but est de lutter contre la soustraction d'impôts sur le plan international.



Echange automatique d'informations en matière fiscale en Suisse, les explications de Linda Bourget, à Berne.


Le secret bancaire en Suisse a longtemps été défendu par les banquiers

Année après année, il a fallu céder du terrain. Beaucoup continuaient tout de même à protéger le secret bancaire.


×