Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Sueur et bonnes résolutions Le fitness, un marché en plein boom

Remise en forme dans une salle de sport ouverte 24 heures sur 24 à Genève.

Remise en forme dans une salle de sport ouverte 24 heures sur 24 à Genève.

(RTS-SWI)

Un Suisse sur dix possède un abonnement dans un fitness. Et si beaucoup ne le renouvellent pas après un an, le nombre de clients croît néanmoins d'année en année, faisant de ce secteur un marché très juteux.

Avec 1000 salles et 750'000 abonnés dans tout le pays - autant de femmes que d’hommes -, le fitness connaît un engouement sans précédent en Suisse. Comme les adeptes du fitness dépensent en moyenne 1000 francs par année, cette industrie pèse aujourd’hui près de 750 millions de chiffre d’affaires, indique la Fédération suisse des centres de fitness et de santéLien externe (SFGV).

Reste que les bonnes résolutions du Nouvel-An ne passent pas toujours l'hiver. S'il est difficile de quantifier les habitudes des adeptes de fitness, on sait que près de la moitié des abonnés ne renouvellent pas leur abonnement ou le résilient une fois arrivé à son terme. Et beaucoup de clients ne viennent que le premier mois ou les deux premiers, certains abonnés ne mettant même jamais les pieds dans la salle de sport.

L'industrie du fitness doit ainsi renouveler sa clientèle chaque année. Pour séduire ces nouveaux sportifs, les salles réalisent d’importants investissements: vastes locaux, style high-tech et flambant neuf, horaires élargis, le tout en minimisant le nombre d’employés afin de proposer des tarifs relativement bas.  

On est bien loin des cours de gymnastique matinaux dispensés par Jack Günthard à la télévision suisse alémanique. L’émission «Fit mit Jack» («En forme avec Jack»), qui avait pour ambition de faire bouger les Suisses devant leur petit écran, était devenue culte dans les années 1970. Cet ancien champion olympique de gymnastique est décédé l’an dernier à l’âge de 96 ans.

swissinfo.ch/sj/cp avec la RTS

×