Aller directement au contenu
Your browser is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this websites. Learn how to update your browser[Fermer]

Emigration


Plus de 750'000 Suisses vivent à l’étranger


 (swissinfo.ch)
(swissinfo.ch)

La communauté des expatriés helvétiques continue de croître près de deux fois plus vite que la population résidente en Suisse. Fin 2015, ils étaient 761'930, soit 2% de plus que 12 mois auparavant.

S’il existait un canton englobant toute la diaspora suisse, il se classerait à la troisième place, en termes démographiques, derrière ceux de Zurich et de Berne, mais devant celui de Vaud. Pour la première fois de l’histoire, la communauté des expatriés a dépassé la barre des 750'000 personnes. Un Suisse sur dix vit ainsi à l’étranger.

En nombre absolu, la croissance a été de 15'054 personnes en 2015, indique lundi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué. Cette hausse «s’explique essentiellement par le recensement de nouveaux binationaux (nouvelles arrivées, naissances et naturalisations)», explique le DFAE.

La progression la plus forte a été enregistrée sur le continent asiatique (notamment en Thaïlande, aux Philippines, en Israël et aux Emirats arabes unis), avec une hausse de 3,5%.

La majorité des Suisses de l’étranger vit cependant en Europe. La France reste, et de loin, la destination préférée de la «Cinquième Suisse», avec 198'647 expatriés (+4173) recensés, suivie de l’Allemagne (86'774, +2103) et de l’Italie (51'556, +203). En-dehors de l’Europe, ce sont les Etats-Unis (80'128, +1522) qui attirent le plus de citoyens détenteurs du passeport rouge à croix blanche.

Avec un seul citoyen suisse enregistré sur leur territoire, les îles Palaos et Kiribati, le Turkménistan et São Tomé-et-Principe arrivent en queue de peloton.

swissinfo.ch

Droits d’auteur

Tous droits réservés. Le contenu du site web de swissinfo.ch est protégé par des droits d’auteur. Il est destiné uniquement à un usage privé. Toute autre utilisation du contenu du site web au-delà de celle stipulée ci-dessus, en particulier la diffusion, la modification, la transmission, le stockage et la copie, nécessite le consentement préalable écrit de swissinfo.ch. Si vous être intéressé par l’utilisation du contenu du site web,contactez-nous à l’adresse contact@swissinfo.ch.

En ce qui concerne l’utilisation à des fins privées, il vous est uniquement permis d’ utiliser un hyperlien menant vers un contenu spécifique et de le placer sur votre propre site web ou sur le site web de tiers. Le contenu du site web swissinfo.ch peut être exclusivement incorporé dans un environnement sans publicité et sans aucune modification. Une licence de base non exclusive et non transférable est accordée et s’applique spécifiquement à l’ensemble des logiciels, des dossiers, des données et leur contenu téléchargeables sur le site web swissinfo.ch. Elle est limitée à un seul téléchargement et enregistrement desdites données sur des appareils personnels. Tous les autres droits restent la propriété de swissinfo.ch. En particulier, toute vente ou utilisation commerciale desdites données est interdite.

×