Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

EMS neuchâtelois: certaines infrastructures plus adaptées

Les pensionnaires d'EMS ont de plus en plus souvent des pathologies complexes, qui nécessitent des modifications dans la prise en charge (photo symbolique).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Les infrastructures de certains établissements médico-sociaux (EMS) neuchâtelois ne sont plus complètement adaptées aux besoins des résidents. Elles devront donc être modernisées.

"De grandes disparités existent entre établissements", indique vendredi la Chancellerie d'Etat neuchâteloise. Le canton compte une cinquantaine d'EMS offrant environ 2300 lits. L’augmentation du degré de dépendance et des pathologies complexes dans les EMS nécessite d’ajuster la prise en charge, les compétences professionnelles, mais également l’environnement architectural.

Pour définir les investissements nécessaires, un travail important a été mené pendant près de deux ans. Des références d'ordre quantitatif (par exemple la surface d’une chambre) et qualitatif (comme l’existence d’espaces collectifs) seront définies en 2019.

La méthodologie commune va servir aussi à assurer un financement plus équitable à l'avenir. Le canton précise qu'il "compte accompagner ces changements majeurs et leurs conséquences par des mesures de transition".

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.