Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Endetté, Lausanne-Sports se sépare de trois joueurs

Le gardien lausannois Eric Rapo devrait quitter le club dès la fin de la semaine.

(Keystone Archive)

Il manque deux millions de francs dans le budget de la saison 2001/2002. Bernard Jaton, nouveau dirigeant du club lausannois, a joué cartes sur table mardi, à la veille du premier match de championnat à La Pontaise.

Les dirigeants lausannois prévoient trois mesures pour équilibrer leurs comptes. Tout d'abord, le départ de trois joueurs, Eric Rapo, Massimo Lombardo et Marcin Kuzba, devrait alléger considérablement la masse salariale.

Le club espère également récolter les fruits d'une nouvelle politique dans le marketing. Désormais, un sponsor maillot se négociera autour des 250 000 francs au lieu de 400 000. Une somme qui avait découragé bien des entreprises.

Enfin, Bernard Jaton a noué des contacts avec des investisseurs étrangers. «J'ai deux touches, précise-t-il. Il faut concrétiser ces pourparlers si nous voulons transformer le club en société anonyme comme la Ligue devrait nous l'imposer bientôt».

Lausanne-Sports avait obtenu de justesse sa licence pour jouer en LNA. La ligue nationale la lui avait finalement octroyée, mais en ajoutant qu'elle contrôlerait de près les finances du club.

Le départ de trois joueurs devrait déjà soulager le budget. «Eric Rapo ne sera plus à Lausanne à la fin de cette semaine, précise Bernard Jaton. Quant à Massimo Lombardo, il a une offre concrète de St-Etienne, mais son agent explore une piste en Espagne».

L'avenir de Marcin Kuzba est plus incertain. Werder Brême ne montre plus d'intérêt pour l'attaquant polonais. «Chievo Verona est toujours intéressé, poursuit Bernard Jaton. Mais, depuis lundi, un club français de D1 est entré en matière pour un prêt d'une année».

Saison difficile en perspective

Ces trois joueurs ne seront pas remplacés. «Notre contingent est de 18 joueurs. Nous nous en tiendrons là», affirme Bernard Jaton. Le discours du président ne doit certainement pas réjouir Radu Nunweiler.

Pour l'entraîneur roumain, cette saison s'annonce difficile. «Le Championnat de Suisse est un combat très dur», lance Radu Nunweiler. Il redoute que son équipe paie les efforts fournis en Coupe Intertoto.

«Cette aventure est magnifique pour les joueurs. Mais j'ai bien peur qu'il nous soit impossible de jouer sur les deux tableaux, avoue-t-il. Cette Coupe Intertoto pose des problèmes de récupération. Nos conditions de voyage ne sont pas idéales».

Sur le plan financier, une participation à la Coupe Intertoto n'est pas une mauvaise affaire. Les indéminités versées par l'UEFA (140 000 francs jusqu'ici) permettent au Lausanne-Sports de rentrer dans ses frais.

Les Vaudois disputeront samedi en Slovénie le match aller du troisième tour à Celje. Avant cela, ils affronteront Young Boys dans le cadre du Championnat suisse de LNA, mercredi, à La Pontaise, à Lausanne.

swissinfo avec les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.