Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Eva Aeppli, livres de vie et danse des morts

Eva Aeppli, détail de «Les Lunettes (La Vue), 1955».

(Old Market Association, Omaha/Christian Baur)

Le Musée Tinguely de Bâle expose jusqu'au 30 avril les œuvres d'Eva Aeppli, à l'occasion du dixième anniversaire du musée.

Une exposition qui propose des œuvres anciennes et d'autres récentes, avec en fil rouge, le goût prononcé de l'artiste pour l'énigmatique.

Eva Aeppli expose peu. Après avoir mis un terme à ses «livres de vie», qu'elle a tenus régulièrement de 1954 à 2002, elle vit retirée dans le nord de la France. Contemporaine de Jean Tinguely, dont elle a été la femme dans les années cinquante, elle a fêté l'année dernière ses quatre-vingts ans.

Exposée à Bâle, son œuvre consiste en sculptures textiles, marionnettes souvent grandeur nature, aux yeux vides ou clos, cousus, qui évoquent des spectres ou des squelettes, à quoi s'ajoutent peintures et dessins, sur le même thème de la «danse des morts», et ces «livres de vie», au nombre de quinze.

Les souvenirs d'un vie d'artiste

Exposés dans le cadre de cette rétrospective, qui marque les dix ans du Musée Tinguely, ces cartables grand format ont recueilli au fil des années des photographies des amis artistes et des membres de la famille, des messages reçus, des dessins et des collages, bref des souvenirs des nombreux échanges qui ont tissé cette vie d'artiste.

Le tout forme un document passionnant, d'une incroyable efficacité visuelle, sur l'effervescence à l'intérieur d'un groupe d'artistes, restés fidèles dans leurs amitiés et dans leur concept esthétique.

Soit Eva Aeppli elle-même, qui a créé des œuvres à quatre mains avec Jean Tinguely, Daniel Spoerri, Jean-Pierre Raynaud, Niki de Saint Phalle, Yves Klein. Et François Plouin, Samuel Mercer, qu'elle a épousé, le sculpteur Bernhard Luginbühl.

Enigmatique

Les principaux travaux sont également réunis, des groupes tels que «La Table», version fort peu orthodoxe de la Cène, ou ces «Lufthexen», sorcières animées grâce à un mécanisme de Jean Tinguely, ou les peintures de têtes, têtes de mort comme il se doit, et les tableaux brodés, et ces grands dessins au fusain de la fin des années cinquante, qui montrent de singuliers et émouvants clowns tristes, à la chevelure hirsute et porteurs d'anémones et de narcisses.

Plus récemment sont nées des têtes coulées dans le bronze, qui figurent les planètes et autres signes du zodiaque, et se trouvent dans le jardin des sculptures de Daniel Spoerri, à Seggiano en Italie. Toujours, les visages arborent une expression fermée, énigmatique, comme reste énigmatique la mort elle-même.

swissinfo, Laurence Chauvy

Faits

Le Musée des Beaux-Arts de Soleure présentera du 26 août au 5 novembre 2006 l'exposition «Les Livres de Vie – Eva Aeppli und ihre Künstlerfreunde».
A l'occasion des deux expositions, le Musée Tinguely et le Musée des Beaux-Arts de Soleure ont produit conjointement un catalogue richement illustré, avec une sélection représentative des «Livres de Vie» et un glossaire, chez Kehrer Verlag für Kunst, Heidelberg.

Fin de l'infobox

En bref

- Née en 1925 à Zofingue, Eva Aeppli grandit à Bâle. C'est l'École des arts décoratifs qu'elle fait la connaissance de Jean Tinguely, qu'elle épousera en 1951.

- Avec Tinguely, elle s'installe à Paris en 1953. Rencontre avec de nombreux artistes. Débuts de sa propre activité artistique et de ses «Livres de Vie».

- Après sa séparation de Jean Tinguely, elle travaille dans divers ateliers à Paris. Elle se passionne pour l'astrologie à partir de 1975.

- En 1990, elle crée la Myrrahkir Foundation pour combattre l'oppression, la pauvreté et l'ignorance.

- En 2001, Eva Aeppli s'installe à Honfleur, en Normandie.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.