Toute l'actu en bref

Les visiteurs peuvent déambuler dans le "Space Transformer", un grand cube qui tourne sur son axe diagonal et dans lequel haut et bas deviennent relatifs.

KEYSTONE/PPR/PHILIPP SCHMIDLI

(sda-ats)

L'exposition sur la navigation spatiale du Musée suisse des transports, à Lucerne, a été entièrement renouvelée. Interactive, elle met en scène le passé, le présent et l'avenir. Des contributions suisses à la conquête de l'espace y sont présentées.

La nouvelle exposition a été inaugurée jeudi en présence notamment de l'astronaute suisse Claude Nicollier et l'ambassadrice des Etats-Unis en Suisse Suzan LeVine, a indiqué le Musée des transports.

Le nouvel espace consacré à la conquête spatiale est nettement plus vaste que le précédent. "L'objectif est de rapprocher l'aérospatiale du grand public", a déclaré le directeur du musée Martin Bütikofer. Le but est aussi de mettre en avant les performances des hautes écoles techniques, des universités et de l'industrie aérospatiale suisse.

Première mondiale

L'attraction principale est le "Space Transformer" dans lequel les visiteurs peuvent déambuler. Il s'agit d'un grand cube qui tourne autour de son axe diagonal et dans lequel haut et bas deviennent relatifs, comme dans une station spatiale. Le Musée des transports et le premier au monde à disposer d'un tel engin.

Parmi les contributions suisses à la conquête spatiale, on peut notamment admirer le télescope spatial "Cheops", conçu par l'Université de Berne. Il sera utilisé dès 2017 pour détecter des exoplanètes.

Neil Armstrong à l'ouverture

Le musée lucernois a ouvert la halle de l'aviation et de la navigation spatiale en 1972. Les astronautes Neil Armstrong, le premier homme sur la Lune en 1969, et John Glenn, premier Américain à effectuer un vol orbital autour de la Terre en 1962, étaient présents lors de l'inauguration.

Le contenu de l'exposition a été adapté et enrichi au cours des décennies, notamment avec le "Cosmorama" en 1993 et une rénovation en 2003 pour les "100 ans de vol motorisé". Trois autres rénovations ont suivi.

sda-ats

 Toute l'actu en bref