Le financement public des universités permet des écolages très raisonnables. Et des bourses sont offertes aux étudiants d’un grand nombre de pays.

Comme en Allemagne, les universités suisses sont financées en grande partie avec de l'argent public (cantons et Confédération). Les frais universitaires sont relativement bon marché en comparaison avec des pays tels que les Etats-Unis ou la Grande-Bretagne. Ils varient d’une université à l’autre et se situent généralement dans une fourchette de 1000 et 1500 francs par année d'études, ce qui est plus ou moins comparable aux frais en vigueur dans le Bade-Wurtemberg ou en Bavière. L'université de Lugano au Tessin affiche des tarifs sensiblement plus élevés la rapprochant de ceux pratiqués en France et en Italie.

Dans la plupart des universités, les étudiants étrangers ne paient pas plus que les Suisses, ou alors un montant très légèrement supérieur. L’exception, ici encore, est l’université de Lugano: les étudiants étrangers paient le double. Le coût de la vie dépend du lieu d’étude et des besoins de chacun, mais la somme nécessaire minimum faire des études en Suisse oscillent entre 19'000 et 29'000 francs par an.

Bourses

La commission fédérale des bourses pour étudiants étrangers (CFBS) offre des bourses aux étudiants d’un très grand nombre de pays, notamment  les Allemands, les Autrichiens et les Italiens, mais aussi aux ressortissants de pays plus lointains comme les Etats-Unis, la Chine ou l’Inde, que ce soit pour des études dans une université suisse, dans une école technique fédérale, dans un conservatoires ou une écoles d’art, de même dans une autre Hautes école spécialisée.

Plusieurs universités suisses ont par ailleurs leurs propres programmes de bourses. Les programmes d’échange des universités suisses peuvent aider à identifier quelles universités suisses accordent des bourses aux étudiants étrangers.

swissinfo.ch