Toute l'actu en bref

La jeune femme est accusée d'association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme (archives).

KEYSTONE/AP/FRANCOIS MORI

(sda-ats)

Une jeune radicalisée de 18 ans, interpellée à Clermont-Ferrand, en France, a été inculpée et écrouée samedi. Elle est accusée de s'être livrée à du "prosélytisme violent sur Internet", a-t-on appris de source judiciaire.

La jeune femme, tout juste majeure, a été mise en examen par un juge antiterroriste des chefs d'"association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme" et de "provocation directe à un acte de terrorisme au moyen d'un service de communication au public en ligne", a précisé la source.

Selon une source proche de l'enquête, elle avait été interpellée mercredi à Clermont-Ferrand après des "messages inquiétants" repérés par les services spécialisés "dans le cadre de la surveillance des chaînes de Telegram", messagerie cryptée prisée des djihadistes.

La section antiterroriste du parquet de Paris avait déclenché mardi dans la foulée une enquête.

En proie à une menace terroriste sans précédent, la France a subi en un mois et demi trois attaques revendiquées par l'Etat islamique, plus de six mois après les attentats de Paris et sa région en novembre dernier.

sda-ats

 Toute l'actu en bref