Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Genève ne sera pas «la capitale des villes»

La candidature Genève-Divonne n'a pas passé la rampe à Guadalajara.

(Keystone Archive)

Genève (et Divonne) n'accueilleront pas le siège de la future ONU des villes. C'est Barcelone qui a gagné la partie.

Lâchée par la France, pénalisée par son coût de la vie et la pénurie de logements, Genève n'a pas obtenu le siège de l'Organisation mondiale des villes.

L'ONU des villes est une organisation nouvelle qui résultera de la fusion de la Fédération mondiale des Cités unies (FMCU) et de l'International union of local authorities (IULA).

Le but est de créer d'ici 2004 une organisation capable de représenter et de promouvoir les autorités locales sur la scène internationale et de faciliter les échanges entre villes.

Pour trancher entre les candidatures de Barcelone et de Genève-Divonne, les délégués de ces deux réseaux étaient réunis ce week-end à Guadalajara, au Mexique.

85% des voix pour Barcelone

Au grand étonnement des Genevois, la Cité de Calvin a décroché moins de 20 % des 74 voix exprimées.

«Je ne m'explique par le revirement des maires français», lance le conseiller administratif Manuel Tornare, en brandissant une lettre de soutien signée par le président de la République française Jacques Chirac.

La candidature genevoise était, en effet, jumelée avec celle de la localité frontalière de Divonne.

Une déception pour Manuel Tornare qui avait fait le déplacement. Pour tenter d'expliquer le cinglant échec de sa ville, le conseiller administratif évoque la plus longue appartenance de Barcelone aux deux réseaux de villes.

Huit villes candidates

«Genève ne fait partie des ces deux réseaux que depuis 1999, rappelle Manuel Tornare. Par ailleurs, nous disposions d'un budget de 400 000 francs, contre 2 millions d'euros pour notre adversaire catalan.»

En outre, souligne le conseiller administratif, Barcelone a exercé un intense lobbying tout au long de ces deux dernières années.

A noter que Genève et Barcelone étaient les deux «finalistes» désignés parmi huit villes candidates. Dont Venise, La Haye et Edimbourg, qui avaient été éliminées lors d'un premier tour.

swissinfo avec les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.