Houston surpris par la Nouvelle-Orléans

 Toute l'actu en bref

Les Houston Rockets de Clint Capela ont passé une mauvaise soirée chez les Pélicans de la Nouvelle-Orléans. Les Texans, 3es de la Conférence Ouest, se sont inclinés 128-112 en NBA.

Les 41 points, 11 assists et 14 rebonds de leur star James Harden (auteur de son 18e triple-double de la saison) n'ont pu éviter la défaite des Rockets face à une équipe dont le meilleur réalisateur, Solomon Hill, a inscrit 30 points. Clint Capela a marqué 6 points (plus deux contres) et reçu 19' de temps de jeu.

Lors des deux premiers affrontements de la saison entre les deux équipes, Houston s'était imposé avec une marge moyenne de 26 points mais ce vendredi, rien n'a fonctionné. Le début de match en particulier des Texans fut léthargique. Il faut dire que les deux bus de l'équipe, qui avait pris ses quartiers à Baon Rouge et non à la Nouvelle-Orléans pour des problèmes de disponibilités dans les hôtels, n'étaient arrivés que 90' et 60' environ avant le début de la rencontre. Mais Harden n'a pas voulu en faire une excuse.

"NOLA" était pourtant privé de DeMarcus Cousins, touché à un genou. Mais Anthony Davis a marqué 24 points et capté 14 rebonds, ce qui a permis aux Pelicans de signer leur 28e victoire en 69 matches (8es de la Conférence Ouest). Les Rockets, eux, sont déjà qualifiés pour les play-off.

Après une première partie de saison catastrophique, Miami a retrouvé des raisons d'espérer et peut songer aux play-off après sa victoire devant Minnesota (123-105). Pour la première fois de la saison, le Heat, passé de la 9e à la 7e place en une soirée, occupe une place qualificative pour les play-off.

Alors qu'elle n'avait remporté que onze de ses 41 premiers matches de la saison, la franchise floridienne a gagné 23 de ses 28 derniers matches grâce notamment à son pivot Hassan Whiteside. Contre les Timberwolves, il a marqué 23 points et capté 14 rebonds.

Les Lakers se sont inclinés 107-103 à domicile, lors d'un match très houleux face à Milwaukee. Cette 49e défaite signifie que les Lakers ne participeront pas aux play-off pour la quatrième saison consécutive, la plus longue disette de leur histoire.

ATS

 Toute l'actu en bref