Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Humour malgré tout 2015 sous le crayon de caricaturistes suisses

Migrations, terrorisme, élections fédérales, scandales à la FIFA… l’année qui s’achève n’a certainement pas été avare de sujets d’inspiration pour les dessinateurs de la presse suisse.

Depuis 2008, une cinquantaine de caricaturistes exposent chaque année leurs dessins les plus marquants dans le cadre de l’exposition «GezeichnetLien externe», qui se tient cette année pour la première fois au Musée de la communication de Berne. Et depuis 2012, les visiteurs sont appelés à élire le dessin de l’année. L’exposition se veut aussi tentative de passer par-dessus les frontières culturelles entre les quatre régions linguistiques du pays.

«La caricature suisse n’est pas aussi spectaculaire que la caricature anglaise et française. Mais depuis une quarantaine d’années, on y trouve des quantités de dessinateurs de premier plan qui réagissent aussi aux événements internationaux», avait expliqué à swissinfo.ch le professeur d’histoire de l’art Philippe Kaenel dans un article consacré à la presse satirique. Des artistes comme Chappatte voient leurs dessins régulièrement publiés dans des titres prestigieux comme le New York Times, tandis que Mix & Remix est souvent repris par Le Courrier International.

Si 2015 a été riche en événement propres à inspirer les dessinateurs suisses, l’année a commencé de manière particulièrement tragiques pour les caricaturistes, avec l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo en janvier à Paris.

(Texte: Daniele Mariani, swissinfo.ch)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.