Toute l'actu en bref

La visite du président de la Confédération Johann Schneider-Ammann, ici à sa descente d'avion à Koweït, a marqué les 50 ans de relations diplomatiques entre la Suisse et le petit émirat pétrolier.

KEYSTONE/EPA KUNA/AALSHATTI

(sda-ats)

Johann Schneider-Ammann a effectué lundi une visite d'Etat au Koweït, en marge des 50 ans de relations diplomatiques bilatérales. Le président de la Confédération a été reçu par l'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah.

Le conseiller fédéral a abordé avec l'émir âgé de 87 ans les questions touchant aux relations bilatérales et de la coopération de la Suisse et du Koweït au plan international, a indiqué lundi le Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR).

Johann Schneider-Ammann a aussi rencontré des membres du gouvernement koweïtien. Le Bernois a ainsi discuté avec le vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères, cheikh Sabah Al-Khaled Al-Hamad Al-Sabah, et la ministre des affaires sociales et du travail, Hind Al-Sabeeh.

Stabilité régionale

A cette occasion, la déclaration d'intention prévoyant une coopération renforcée a été revue et signée, complétée par des thèmes concernant la politique de sécurité. Pour la Suisse, le Koweït constitue un interlocuteur majeur dans le contexte de son engagement pour la stabilité régionale, selon le conseiller fédéral.

Les rencontres ont permis d'aborder encore des sujets d'actualité comme le terrorisme et la guerre en Syrie, en Irak et au Yémen. Le président de la Confédération a encore salué l'engagement du Koweït en faveur de la protection des travailleurs étrangers et du respect des standards internationaux.

Pour mémoire, le petit émirat pétrolier, grand comme à peine la moitié de la Suisse et peuplé de moins de 3,3 millions d'habitants, constitue un partenaire commercial non négligeable. Le volume des échanges ont ainsi dépassé les 500 millions de francs l'an dernier, une valeur en croissance de 18% par rapport à 2014.

De retour de Madagascar

Plus largement, un accord de libre-échange est en vigueur depuis 2014 entre l'Association européenne de libre-échange (AELE) et les Etats du Golfe (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar). A noter que les touristes koweïtiens ont apporté pas moins de 94'000 nuitées hôtelières à la Suisse en 2015.

L'arrêt effectué par Johann Schneider-Ammann lundi au Koweït intervenait sur le chemin du retour de Madagascar. Le président de la Confédération a en effet passé le week-end dans la capitale malgache Antananarivo, à l'occasion du 16e sommet de la Francophonie, événement qui se tient tous les ans.

sda-ats

 Toute l'actu en bref