Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Journée Internationale du café La Suisse, un géant du commerce mondial de café

Des collaborateurs testent la qualité du café soluble Nescafe dans l'usine de Nestle à Orbe.

Des collaborateurs testent la qualité du café soluble Nescafé dans l'usine de Nestlé à Orbe.

(Keystone)

Les 77 Etats membres de l’Organisation internationale du café et des dizaines d’associations célèbrent ce week-end la 3e Journée internationale du café. En Suisse, cette boisson revêt une importance toute particulière. Les exportations de café y sont bien supérieures à celles de produits plus traditionnellement associés au pays, comme le fromage et le chocolat.

De prime abord, la Suisse n’a pas grand-chose à voir avec le café. Pourtant, le fait est que ce pays s’est transformé au fil des ans en un géant du négoce de café.

Interviewé l’an dernier sur les ondes de la radio publique RTS, le vice-président de l’Association suisse des négociants en caféLien externe Cyrille Jannet résumait ainsi la situation: «La majorité des négociants de café sont présents en Suisse. C’est le cas aussi pour les grands noms de l’industrie comme Nestlé ou Nespresso. Ajoutons aussi la présence des principaux intervenants de la chaîne au niveau logistique, comme le transport maritime. Cela fait que la Suisse est vraiment devenue la plaque tournante du commerce du café, depuis la partie négoce jusqu’à la partie industrielle.»

Notamment grâce à une fiscalité favorable et à sa position centrale en Europe, la Suisse accueille un nombre important de sociétés actives dans le commerce des matières premières (or, pétrole, etc.). Le café ne fait pas exception. Six des principaux négociants mondiaux sont installés dans l’Arc lémanique ou la région de Zurich. Comme souvent pour le commerce des matières premières, il est difficile de disposer de chiffres précis. Mais en recoupant diverses sources, on estime généralement qu’entre 60 et 75% du négoce de café se fait en Suisse et que ce commerce représenterait environ 1% du PIB.

Plus que le chocolat

Les données sont en revanche beaucoup plus précises en ce qui concerne le volume et la valeur des importations et des exportations de café, car il s’agit de produits réels qui passent la frontière. Dans son avant-dernier rapport annuel sur le commerce extérieur de la Suisse, l’Administration fédérale des douanes s’était plus particulièrement penchée sur le secteur «denrées alimentaires, boissons et tabac», qui représentait alors 4% des exportations suisses dans le monde. Le rapport soulignait que le café en constituait le «produit phare» avec une valeur de 2,1 milliards de francs en 2015, soit un quart (25,8%) des ventes de ce secteur.

Par comparaison, les exportations de café sont bien plus importantes que celles de produits alimentaires traditionnellement associés à la Suisse comme le chocolat ou le fromage.

Contenu externe

Graphique sur les exportations suisses de café

Exportations

Les statistiques des douanes montrent aussi que les exportations de café ont connu une forte progression en dix ans. C’est notamment dû au boom mondial du café en capsules, que le leader du secteur Nespresso produit exclusivement dans trois usines situées en Suisse (Avenches, Romont et Orbe).

Côté importationsLien externe, la Suisse a fait venir 139'238 tonnes de café l’an dernier, pour une valeur totale de 379 millions de francs. Les deux principaux fournisseurs sont le Brésil (29%) et la Colombie (17%).

De grands consommateurs

Mais la Suisse n’est pas seulement en tête des statistiques en matière de négoce et de production. Ses habitants font également partie des plus grands consommateurs au monde, selon les chiffres de l’Organisation internationale du caféLien externe.

Contenu externe

graphique sur la consommation de café par pays

asd



Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×