Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vendeurs ambulants mercredi dans une rue de Jebaliya, dans la bande de Gaza, éclairés par leurs propres moyens

KEYSTONE/AP/ADEL HANA

(sda-ats)

L'Autorité palestinienne a accepté mercredi de payer à nouveau l'électricité pour la bande de Gaza. Cette volte-face intervient six mois après l'arrêt des versements pour pousser le mouvement rival Hamas sur la voie de la réconciliation.

Le gouvernement palestinien a notifié dans un communiqué les autorités israéliennes de sa décision de payer à nouveau l'électricité. Il a souligné que cette mesure était destinée à "améliorer les conditions de vie et de santé dans la bande de Gaza".

L'enclave où vivent quelque deux millions de Palestiniens dans de difficiles conditions est soumise à un blocus israélien depuis plus de dix ans, avec seulement quelques heures d'électricité par jour et des pénuries d'eau potable.

Le coordonnateur spécial de l'ONU pour le processus de paix, Nickolay Mladenov, s'est félicité de l'annonce du gouvernement palestinien: "un développement positif qui devrait améliorer la situation humanitaire à Gaza et accroître les chances de la reprise de contrôle (de l'enclave) par l'Autorité palestinienne", a-t-il dit.

Pour l'ONG israélienne Gisha, qui milite contre le blocus, "il reste encore beaucoup à faire pour répondre aux besoins en électricité".

L'accord palestinien patine

Aux termes d'un accord de réconciliation en octobre dernier, le Hamas a accepté le retour de l'Autorité palestinienne à Gaza et la prise en charge du pouvoir par un gouvernement d'union. Mais l'accord tarde à se matérialiser, des responsables du Fatah accusant le Hamas de refuser de céder les véritables pouvoirs dans Gaza.

Israël, qui fournit l'électricité à Gaza, avait réduit ses livraisons au territoire palestinien en juin dernier, affirmant que l'Autorité du président Mahmoud Abbas refusait de régler la facture.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS