Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) tirent sur des positions de l'EI.

KEYSTONE/AP Syria Democratic Forces/UNCREDITED

(sda-ats)

Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) étaient en difficulté lundi à Mossoul face aux forces irakiennes. Dans l'est de la Syrie, une alliance arabo-kurde soutenue par Washington a coupé un axe stratégique.

L'étau se resserre ainsi sur les deux derniers grands fiefs de l'EI, Mossoul en Irak et Raqa en Syrie. Les djihadistes avaient établi leur "califat" à partir de ces villes sur un large territoire à cheval sur les deux pays depuis 2014.

Dans la deuxième ville d'Irak, les forces irakiennes se rapprochent de la vieille ville. Elles "progressent dans les secteurs de Dawasa et Dindan pour libérer les bâtiments administratifs et ouvrir un passage sécurisé pour permettre aux familles de quitter" leur quartier et fuir les combats, a déclaré le colonel Abdelamir Mohammedawi.

45'000 personnes en fuite

Leur objectif est de prendre le contrôle des bâtiments du gouvernement local de la province de Ninive qui sont situés à proximité du pont Al-Hourriyah, l'un des cinq de Mossoul. "Nous n'avons pas encore atteint le pont, nous y sommes à quelques mètres", a expliqué le colonel.

Les combats à Mossoul-Ouest ont poussé plus de 45'000 personnes à fuir la ville pour être accueillies dans des camps à proximité, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). La majeure partie des quelque 750'000 habitants de cette partie restent toutefois sur place, où ils manquent de nourriture et de soins.

Voie de ravitaillement coupée

En Syrie, les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont "réussi lundi à couper la principale voie de ravitaillement de l'EI entre la ville de Raqa et la province de Deir Ezzor", selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Un dirigeant des FDS a confirmé que cette "route stratégique pour Daech (EI) avait été coupée ce matin".

Il s'agit d'"une victoire stratégique de nos forces pour renforcer le siège" autour de l'EI, a-t-il souligné. Les FDS mènent depuis novembre une opération pour encercler puis reprendre Raqa à l'EI.

L'EI recule en outre dans le nord-ouest de la Syrie. Il a perdu le 23 février la ville d'Al-Bab, dans la province d'Alep. La cité a été prise par les forces turques alliées à des groupes rebelles syriens. Parallèlement, les djihadistes défendent leurs positions dans le sud-est de la province face à l'avancée des troupes du régime de Bachar al-Assad.

ATS