Toute l'actu en bref

Le suspect avait attiré le garçon de 12 ans chez lui après avoir fait sa connaissance sur Internet. L'homme de 35 ans avait utilisé un pseudonyme en jouant en ligne (archives) .

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Un Allemand a avoué avoir commis des abus sexuels sur le garçon de 12 ans qui avait disparu en juin de Gunzgen (SO). L'enfant avait été attiré à Düsseldorf (D), au domicile de cet homme qui l'avait rencontré sur Internet.

L'homme a reconnu les faits qui lui étaient reprochés dans le mandat d'arrêt lors des interrogatoires, a indiqué lundi à la télévision régionale Tele M1 le procureur Ralf Herrenbrück, en charge de l'affaire à Düsseldorf.

Une procédure pénale a été ouverte pour actes d'ordre sexuel avec des enfants ainsi que pour possession d'images pornographiques. L'ordinateur du prévenu a été saisi, et les données informatiques ont pu être exploitées, au contraire des conversations sur Internet, a précisé le procureur général.

L'enquête en cours examine la possibilité que l'individu ait fait d'autres victimes. Le suspect se trouve depuis fin juin en détention provisoire.

La justice allemande lui reproche également d'avoir séquestré l'enfant, après l'avoir attiré chez lui en usant d'un pseudonyme sur un jeu en ligne. Le garçon de 12 ans avait disparu de son domicile soleurois et avait été porté disparu pendant une semaine.

Un commando spécial de la police allemande l'avait libéré en pleine nuit de l'appartement. Lors de l'opération, le suspect avait été arrêté sans résister. L'enquête est menée par la justice allemande, les faits s'étant déroulés en Allemagne. Le suspect ne sera pas extradé en Suisse.

sda-ats

 Toute l'actu en bref