Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'année Einstein a atteint son apogée à Berne

Le travail d’Einstein est toujours une référence pour les physiciens. 

(Picture-Alliance/dpa)

A l’occasion de la Journée internationale de la physique, Berne a vécu une journée qui couronnait une semaine de manifestations en hommage à Einstein.

Les scientifiques se penchent sur l’influence d’Einstein sur la recherche actuelle tandis que le public découvre un avant-goût de la physique.

Samedi, plus de 500 personnes ont participé à la commémoration officielle de l’«année miracle» d’Einstein, 1905, au cours de laquelle il a produit ses travaux les plus importants à Berne.

De nombreuses personnalités des mondes de la science, de la politique, de l'économie et de la culture étaient présentes lors de cette cérémonie internationale, dont les prix Nobel suisses Heinrich Rohrer (1986), K. Albert Müller (1987) et Kurt Wüthrich (2002).

La cérémonie a été dirigée par le président de la Confédération Samuel Schmid.

Murray Gell-Mann a, de son côté, été décoré de la médaille Einstein, récompense attribuée depuis 1979 par la société Albert Einstein de Berne. Le physicien américain avait remporté le Prix Nobel 1969 pour «ses contribution et découvertes concernant la classification des particules élémentaires et leurs interactions».

Pour Martin Hubert, président de la Société européenne de physique, ce type d’événement est important pour rappeler aux gens l’importance de la physique dans la culture contemporaine.

«La manière dont nous comprenons la nature et l’Univers repose sur la physique et, sans physique, notre culture serait beaucoup moins riche», a-t-il déclaré à swissinfo.

«Malheureusement, pour beaucoup de gens, la physique ne fait pas partie de la culture. Si vous dites que vous ne connaissez pas l'année de la naissance de Goethe, vous serez considéré comme un ignare. Mais pas si vous dites ne rien comprendre à la physique quantique ou à la relativité. Nous devons changer cela.»

Au-delà d’Einstein

Avant la cérémonie de samedi, des historiens de la science ont passé deux jours sur la genèse des théories d’Einstein, dans le contexte de l’environnement social de l’époque.

Les scientifiques se réunissent également lundi à Berne pour le 13e Congrès de la société de physique. Mais au lieu de revenir sur le travail d’Einstein, ils plancheront sur ses implications dans les recherches actuelles et futures.

Les résultats de trois des plus célèbres articles d’Albert Einstein, sur la nature de la lumière, la relativité et l’existence des atomes, serviront de base de travail.

«Le centenaire de l’année miracle d’Einstein était l'occasion idéale de faire le point sur les progrès de la physique dans les domaines qu’il a développés», ajoute Martin Huber.

Mais même le savant le plus célèbre du 20e siècle n’est pas considéré comme infaillible. «Einstein a redéfini la physique en 1905 et, un siècle plus tard, nous voulons regarder au-delà de ce qu’il a fait», dit encore Martin Huber.

«Nous entrons maintenant dans une époque où nous revoyons les conclusions d’Einstein, parce que certaines d’entre elles ne correspondent pas avec nos propres observations.»

La Nuit de la physique

Dans l’enthousiasme généré par ce centenaire parmi les scientifiques, le grand public n’a pas été oublié. Une «Nuit de la physique» est organisée samedi au Musé d’histoire de Berne, avec des présentations sur l’impact de la physique sur la vie des gens. Le musée présente déjà une importante exposition sur la vie, l’époque et les recherches d’Einstein.

Parmi les , des spécialistes comme l’astronaute suisse Claude Nicollier se mettent à disposition du public pour expliquer comment le travail d’Einstein a influencé notre connaissance du monde et de l’Univers.

Vendredi, une journée portes ouvertes se tiendra à l’Académie suisse des sciences et à la Société suisse de physique, mettant fin à cette semaine spéciale.

De jeunes scientifiques répondront aux questions du public par vidéo depuis leur place de travail.

swissinfo, Scott Capper
(Traduction de l’anglais: Isabelle Eichenberger)

En bref

- L’année mondiale de la physique célèbre le 100e anniversaire de l’année miracle d’Einstein tout en sensibilisant le public à la physique.

- Globalement, le nombre d’étudiants en physique a diminué de manière dramatique.

- La communauté internationale de physiciens souhaite partager ses vues et convictions avec le monde politique et le grand public. Elle estime que son domaine est essentiel pour résoudre de grands problèmes comme la production d’énergie, la protection de l’environnement et la santé publique.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Comment votent les Suisses de l'étranger?

Comment votent les Suisses de l'étranger? Participez â l'enquête de la SSR !

Elections 2019 et la Cinquième Suisse

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.