Toute l'actu en bref

L'Argentine tient enfin sa première Coupe Davis. Seule grande nation du tennis à n'avoir jamais soulevé le Saladier d'argent, l'équipe gaucho s'est imposée 3-2 en finale à Zagreb contre la Croatie.

Les Sud-Américains sont revenus de loin dans cette finale, eux qui étaient menés 2-1 samedi soir après le double. Mais ils ont d'abord pu compter dimanche sur Juan Martin Del Potro, qui a remporté le choc des no 1 face à Marin Cilic. Mené deux manches à rien, le joueur de Tandil a trouvé les ressources pour inverser la tendance et rafler la mise 6-7 (4/7) 2-6 7-5 6-4 6-3 après 4h53 de combat.

S'il y a eu du suspense dans cette partie entre les deux anciens vainqueurs de l'US Open, cela n'a pas été le cas dans le cinquième match décisif. Vainqueur 6-3 6-4 6-2, Federico Delbonis s'est montré beaucoup trop solide pour le vétéran Ivo Karlovic, qui n'a même pas pu s'appuyer sur son grand service pour faire douter le 46e joueur mondial.

Cette victoire récompense la persévérance des Argentins, eux qui avaient perdu leurs quatre précédentes finales en 1981, 2006, 2008 et 2011. Ce titre parachève également le come-back de Juan Martin Del Potro, revenu au premier plan cette année après avoir failli tout plaquer en raison de blessures récurrentes au poignet.

Déjà héroïque en demi-finale contre la Grande-Bretagne, avec une victoire en cinq sets épiques sur Andy Murray à Glasgow, le vice-champion olympique a aussi été l'homme de la finale à Zagreb. Certes battu en double samedi, il avait tenu son rang vendredi contre Ivo Karlovic, avant de signer l'exploit dimanche contre un Marin Cilic qui se voyait déjà dans la peau du héros croate.

sda-ats

 Toute l'actu en bref