Toute l'actu en bref

Ce lancement record est prévu mercredi depuis le centre spatial de Sriharikota (archives).

KEYSTONE/EPA ISRO

(sda-ats)

L'Inde espère entrer dans les annales de la conquête spatiale en lançant un nombre record de 104 satellites à bord d'une seule fusée. Un lanceur doit décoller mercredi à 09h28 (04h58 suisses) du centre spatial de Sriharikota, dans le sud-est du pays.

Le véhicule transportera à son bord un satellite d'observation de la Terre de 714 kilos et 103 "nanosatellites", presque tous de pays étrangers, d'un poids combiné de 664 kilos, a indiqué mardi l'agence spatiale indienne ISRO dans un communiqué.

L'un des satellites emportés a été construit par la société suisse SpacePharma. Il doit permettre à la start-up basée à Delémont de mener des expériences en microgravité.

Si la mission réussit, l'Inde décrocherait le record du plus grand nombre de satellites envoyés en un seul lancement. Elle dépasserait largement la Russie qui avait lancé 39 satellites en un seul coup en juin 2014.

Le marché du lancement de satellites commerciaux ne cesse de croître alors que le téléphone, internet et les entreprises nécessitent toujours plus de moyens de communication.

L'Inde, dont le programme spatial est réputé pour son optimisation des coûts, est en compétition sur ce créneau avec d'autres acteurs internationaux, notamment des sociétés spécialisées comme SpaceX ou Blue Origin.

New Delhi affiche l'ambition de devenir une véritable puissance spatiale internationale. Le pays développe notamment une navette réutilisable, qui pourrait permettre de lancer des satellites à des prix bien inférieurs aux cours actuels.

Il a aussi réussi à placer une sonde en orbite autour de Mars pour un coût de seulement 73 millions de dollars, à comparer avec les 671 millions de dollars d'une mission américaine similaire, Maven, de la Nasa. L'ISRO étudie aussi des idées de missions vers Jupiter et Vénus.

ATS

 Toute l'actu en bref