Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La BCN s'est félicitée d'avoir gardé le cap en dépit du bas niveau prolongé des taux d'intérêt (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Banque cantonale neuchâteloise (BCN) a accru en 2016 son bénéfice net de 5,1% à 36,7 millions de francs. Grâce à une "dynamique positive", la rétribution à l'Etat s'est portée à 24,5 millions, soit 1 million de plus qu'en 2015.

"En 2016, la BCN réalise à nouveau un résultat solide dans un contexte incertain sur plusieurs plans. Tout d'abord économique, avec plusieurs secteurs d'activité fortement présents à Neuchâtel qui souffrent d'une conjoncture difficile", a déclaré mercredi devant la presse, Pierre-Alain Leuenberger, directeur général.

De plus, le maintien des taux négatifs par la Banque nationale suisse (BNS) "a contraint la banque à limiter la croissance des avoirs de la clientèle". Leur volume progresse toutefois de 0,2% pour s'établir à 6,2 milliards. "A sa grande satisfaction, la BCN est parvenue à éviter la facturation de taux négatifs pour ses fidèles épargnants", ajoute le directeur général.

Le résultat opérationnel de l'établissement est toutefois en baisse de 7,7% à 52,2 millions de francs. En raison de "l'environnement difficile", les revenus sont également en léger recul de 2,3% à 127,8 millions.

Si le résultat des opérations d'intérêt progresse de 0,6% à 94,1 millions de francs (après constitution de corrections de valeurs), celui des commissions recule de 6,7% à 23,8 millions. Le résultat des opérations de négoce est en nette baisse de 20,3% à 6,7 millions.

Risques de défaillance

En lien avec la situation économique du canton, la banque a été amenée à constituer des corrections de valeur de 6,2 millions et des provisions de 1,7 million, affectées aux risques de défaillance. "En appliquant une politique prudente à cet égard, l'établissement se donne les moyens d'accompagner ses clients commerciaux de la meilleure manière, y compris lorsqu'ils sont touchés par une forte baisse de leur activité", précise Pierre-Alain Leuenberger.

En 2016, l'établissement est parvenu à faire évoluer son bilan à 10,6 milliards de francs, soit une hausse de 2,7% par rapport à 2015. Les créances hypothécaires ont atteint 7,3 milliards, soit une progression de 3,8%.

Pour 2017, la BCN s'attend à réaliser "des résultats en ligne avec ceux de 2016".

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS