Toute l'actu en bref

Au terme d'une séance qui a digéré les résultats de huit sociétés dont Syngenta, le Swiss Market Index (SMI) a progressé de 0,15% (archives).

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

La Bourse suisse s'est redressée vendredi à la clôture, après une nouvelle séance marquée par les résultats d'entreprises. Quelques données macroéconomiques sont venues alimenter la journée.

Au terme d'une séance qui a digéré les résultats de huit sociétés dont Syngenta, le Swiss Market Index (SMI) a terminé sur une progression de 0,15% à 8194,73 points. Sur la semaine, l'indice vedette de la Bourse suisse a progressé de 0,5%. Le Swiss Leader Index (SLI) a gagné un modeste 0,07% à 1211,32 points et le Swiss Performance Index (SPI) a grappillé 0,19% à 8877,17 points. La moitié de 30 valeurs vedettes a progressé, deux ont fini stables et 13 ont reculé.

Les investisseurs restaient globalement sur la retenue avant les décisions de politique monétaire aux Etats-Unis et au Japon la semaine prochaine.

Selon Mirabaud Securities, "la Banque du Japon (BoJ) ne devrait abaisser qu'à la marge ses prévisions d'inflation et manifester une nouvelle fois sa confiance sur la situation de l'économie nipponne".

Syngenta gagnant

Galenica (+2,1%) s'est hissé en tête du classement des "blue chips", récupérant une petite partie de sa chute de 11% jeudi, suite au rachat de l'américain Relypsa dont le prix d'acquisition avait été jugé trop élevé par les analystes.

Se classant derrière Lonza (+1,8%), Syngenta (+1,6%) a fait partie des gagnants. Les ventes et le bénéfice ont diminué et manqué les attentes des analystes.

L'entreprise a mis en avant de difficiles conditions sur le marché avec la faiblesse des prix des matières premières et des défis économiques et monétaires. Le groupe a toutefois confirmé que son rachat par ChemChina serait bouclé d'ici la fin de l'année.

D'autres valeurs cycliques comme Sika (+0,7%), Sonova (+0,6%) et SGS (+0,5%) ont bénéficié de l'intérêt des investisseurs. Bernstein a relevé l'objectif de cours de Sika.

Julius Baer et UBS attendus

Chez les poids lourds, Novartis (+0,5%) et Nestlé (+0,3%) ont clôturé dans le vert, alors que Roche (-0,1%) a cédé ses gains. Les deux laboratoires ont publié leurs résultats semestriels cette semaine.

Swatch (-2,0%) a fermé la marche. La veille, le groupe horloger avait confirmé sa perte de vitesse au premier semestre, alors que les statistiques des exportations horlogères n'ont été guère encourageantes.

Le directeur général (CEO) Nick Hayek a défendu sa stratégie dans la presse et jugé "encourageantes" les prévisions du groupe au vu des ventes en juillet. Le concurrent Richemont (-0,7%) a limité ses pertes.

Les bancaires Credit Suisse (-1,3%) et Julius Baer (-0,9%) ont également cédé leurs gains, alors qu'UBS (+0,2%) a fini du côté positif. Julius Baer et UBS dévoileront leurs résultats semestriels la semaine prochaine.

Lindt & Sprüngli retrouve le vert

Sur le marché élargi, Gottex (+3,1%) a rebondi. Les données présentées ont pourtant montré une nette baisse de la fortune générant des recettes. CPH (+6,6%) a fortement progressé après sa performance à mi-parcours.

Lindt & Sprüngli (BP +1,1%) a également renoué avec la zone verte après ses résultats. Les ventes et le bénéfice semestriels ont augmenté et les objectifs stratégiques pour l'année en cours ont été confirmés. La croissance organique a cependant déçu.

Cassiopea (-0,3%) a limité ses pertes, après un résultat négatif au 1er semestre.

sda-ats

 Toute l'actu en bref