Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a clôturé en recul jeudi (archives).

KEYSTONE/THOMAS DELLEY

(sda-ats)

La Bourse suisse a clôturé en baisse jeudi, tiré par le bas par le bon de jouissance Roche. L'indice des valeurs vedettes SMI a terminé en recul de 0,25% à 8667,05 points.

Le marché a profité d'une ambiance globalement positive jeudi, mais la tendance a tendu à s'essouffler durant la seconde moitié de la séance. Le SMI a été tiré vers le bas par le bon de jouissance Roche, qui était traité hors dividende. Sans cela, l'indice des valeurs vedettes de la Bourse suisse aurait pu finir dans le vert.

Wall Street baissait légèrement à la mi-séance, prenant un peu de champ après une salve de décisions monétaires bien accueillies à travers le monde, notamment de la Réserve fédérale américaine (Fed). "Le marché continue à assimiler ce qu'a dit la Fed et ce qu'elle pourrait faire maintenant, les investisseurs ayant très bien réagi au relèvement de ses taux directeurs et aux commentaires qui l'ont accompagné", a résumé David Levy, de Republic Wealth Advisors.

A cela s'ajoute "le maintien du statu quo monétaire au Royaume-Uni, au Japon et en Suisse", leurs banques centrales respectives ayant toutes rendu des décisions jeudi, ont ajouté dans une note les experts de Charles Schwab, remarquant tout de même que les taux chinois avaient, eux, été relevés.

Le SMI a terminé en recul de 0,25% à 8667,48 points. Le SLI a reculé marginalement de 0,04% à 1376,49 points et le SPI a gagné 0,32% à 9608,75 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 18 ont progressé, 11 reculé et Swiss Life a fini stable.

Traité hors dividende de 8,20 francs, le bon de jouissance de Roche a reculé de 2,3% ou 6 francs. La rémunération des actionnaires du mastodonte pharmaceutique rhénan explique pratiquement à elle seule le recul du SMI. Les autres poids lourds Novartis (-0,2%) et Nestlé (+0,4%) n'ont pas pu inverser la vapeur.

Valeurs du luxe en hausse

Les valeurs du luxe ont redoré leur blason et fini en tête d'indice, Richemont a avancé de 1,7% et Swatch de 1,1%. Le patron de l'horloger biennois Nick Hayek a affiché un optimisme à toute épreuve pour l'année en cours, à l'occasion de la conférence de bilan.

Dans le domaine de la santé, Galenica et Sonova ont gagné respectivement 0,4% et 0,9%. Des cycliques comme Kühne+Nagel (+1,2%), Sika (+0,4%) ou ABB (+0,5%)ont aussi pris de l'altitude.

Les financières en revanche ont marqué le pas après leur récente progression. Credit Suisse a cédé 0,6%, UBS 0,2%, Julius Baer 0,3%.

Dans le camp des perdants, à part Roche, Actelion (-0,3%) et Syngenta (-0,5%) ont souffert de l'affaiblissement du dollar, leurs repreneurs respectifs ayant libellé leurs offres en billets verts. Au lendemain de ses chiffres, Dufry a cédé 1,1%.

Sur le marché élargi, Von Roll (+4,6%), U-blox (+4,5%) ou encore BKW (+1,3%) entres autres ont présenté leurs copies pour 2016. Leonteq (+5,9%) compte désormais Rainer-Marc Frey comme actionnaire de référence avec 7,46%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS