Toute l'actu en bref

La Bourse suisse a terminé la semaine dans le vert (archives).

KEYSTONE/THOMAS DELLEY

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé la semaine à la hausse. L'indice des valeurs vedettes SMI a clôturé vendredi en hausse de 0,36% à 8698,53 points.

En ce jour d'échéance Eurex, le négoce s'est déroulé dans le calme. La semaine aura été marquée par les résultats d'entreprises et les banques centrales.

A New York, Wall Street baissait très légèrement vendredi à la mi-séance, les investisseurs se mettant en retrait à l'issue d'une semaine chargée en actualités monétaires et politiques. "C'est une consolidation avant le week-end et il n'y a vraiment pas grand-chose à en dire", a résumé Karl Haeling, de LBBW.

Wall Street "attend impatiemment un nouveau moteur pour entamer une autre étape, que ce soit en hausse ou en baisse", a écrit Patrick O'Hare, de Briefing.

Par ailleurs, les ministres des Finances et directeurs de Banques centrales des pays du G20 ont débuté vendredi à Baden-Baden une réunion de deux jours. Le gouvernement de Donald Trump va se frotter pour la première fois in vivo à l'ordre économique mondial, laissant augurer d'échanges tendus sur la question du libre-échange.

En progression sur la semaine

Le SMI a terminé en hausse de 0,36% à 8698,53 points. Sur l'ensemble de la semaine, l'indice phare de SIX a gagné 0,3%. Le SLI a progressé de 0,30% à 1380,60 points et le SPI de 0,30% à 9637,68 points. Sur les 30 valeurs vedettes, les gagnants l'emportent 2:1.

Galenica (+1,9%) a fait une des meilleures performances du jour. L'investisseur Martin Ebner a renforcé sa participation à 20,38% contre 18,04% précédemment, alors que le groupe de santé se trouve en voie de scission.

Meilleure performance du jour, Swisscom a gagné +2,0%, LafargeHolcim (+1,3%), Sonova (+0,4%), Adecco (+1,2%), Geberit (+0,9%) et Kühne+Nagel (+1,4%) ont aussi eu le vent en poupe.

Les poids lourds ont soutenu l'indice: Roche (+0,3%) a repris du terrain au lendemain d'un fort recul lié au paiement du dividende. Novartis a gagné 0,4% et Nestlé a gagné 0,4%.

Clariant (+0,4%) a été admis sur l'indice SPI Select Dividend 20 de la Bourse suisse, regroupant les sociétés à rendement de dividende élevé. Selon de récentes rumeurs en Allemagne, un rapprochement pourrait intervenir ente le Bâlois et son concurrent Evonik. Clariant a cependant réaffirmé fin février son intention de rester indépendant.

Dufry lanterne rouge

Dans le camp des perdants, Dufry (-1,7%) a fini lanterne rouge. Les bancaires ont cédé du terrain: UBS a perdu 0,6%, Credit Suisse 0,1% et Julius Baer 1,2%. Schindler (-0,3%), Sika (-0,1%) et Swatch (-%), ainsi qu'Aryzta (-0,1%) ont aussi fléchi.

Sur le marché élargi, Bachem (+3,5%) et Lastminute.com (-3,1%) ont dévoilé leur performance annuelle. Valiant (+0,1%) veut racheter pour un maximum de 55 millions de francs la petite banque régionale Triba.

ATS

 Toute l'actu en bref