Toute l'actu en bref

L'horloger Swatch, en hausse de 2%, est le gagnant du jour au SMI, alors que la Bourse suisse qui reste dans le rouge (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

La Bourse suisse a fini sur une note légèrement négative mardi. Après une ouverture dans le vert, le SMI a perdu de sa dynamique en cours de séance et est repassé au rouge après l'ouverture négative à Wall Street.

L'indice des valeurs vedettes a fini en recul de 0,38% à 8174,73 points, plus bas du jour, avec un plus haut à 8249,68 peu après l'ouverture. Le SLI a perdu 0,37% à 1242,20 points et le SPI 0,30% à 8885,44 points. Sur les trente "blue chips", 25 ont reculé et cinq avancé.

Dans l'ensemble, après les turbulences de la veille, les marchés sont restés relativement calmes et l'indice phare de la place zurichoise a évolué dans une marge très étroite pour la plupart du temps, par manque de nouvelles en provenance des entreprises.

La discussion autour des taux américains ne cesse de monopoliser l'attention. La question reste de savoir quand la Réserve fédérale (Fed) décidera d'augmenter son taux directeur. Vendredi, un membre de l'institut avait laissé entendre que la Fed ne pourrait maintenir longtemps encore sa politique accommodante.

Lundi soir, un autre est venu dire que la Fed devait se montrer prudente avant d'augmenter son taux. "C'est ça la 'data dependency' et cela permet aux membres de la Fed de souffler le chaud et le froid sur les marchés", ont commenté les analystes de Mirabaud Securities.

Swatch en tête de peloton

Les valeurs du luxe Richemont (+1,5%) et Swatch (+2%) ont nettement progressé, profitant des récentes données économiques chinoises, plus positives. Richemont lèvera par ailleurs le voile sur la marche de ses affaires au cours des cinq premiers mois de son exercice décalé et tiendra son assemblée générale mercredi.

ABB (+0,5%) a aussi fait mieux que le marché d'ensemble. L'actionnaire de référence suédois Cevian réclame la séparation de la division Power Grids. ABB informera à ce sujet le 4 octobre prochain. Les cycliques Sika et Clariant (chacun +0,4%) complètent le tableau des gagnants.

Lonza (-0,1%) a finalisé le rachat annoncé en août de l'américaine InterHealth Nutraceuticals. La lanterne rouge échoit à Adecco (-1,4%), sans information spécifique. Swiss Life et Swiss Re ainsi que Givaudan ont toutes cédé 1,1%. Aux bancaires, Julius Bär a fini en recul de 0,1%, Credit Suisse de 0,8% et UBS de 0,9%. Les trois titres avaient débuté la séance dans le vert.

Les poids lourds pharma Roche (-0,1%) et Novartis (-0,3%) ont longtemps soutenu l'indice avant de fléchir en fin de séance. Nestlé (0,7%) fait partie des principaux perdants du jour.

Sur le marché élargi, Vaudoise Assurances a perdu 2,9% après des résultats semestriels décevants. L'action BNS a perdu 2,8%. Les petits titres Wisekey, Air Tech et Kuros ont cédé 3-4%.

sda-ats

 Toute l'actu en bref