Toute l'actu en bref

La super Lune "extra claire" visible partiellement lundi est un phénomène rare. Ici, une autre super Lune, visible depuis les Canaries, en 2014 (archives).

KEYSTONE/EPA/DANIEL LOPEZ / IAC / HANDOUT

(sda-ats)

La super Lune "extra claire" ne s'est montrée lundi que là où le ciel était dégagé. Il fallait donc être en altitude pour l'apprécier. Sur le Plateau, le spectacle est resté masqué par les nuages.

Lundi soir, lors de son lever, entre 17h15 et 17h30, il fallait être au-dessus de 1500 mètres, a indiqué MeteoSuisse en début de soirée. Depuis les villes, il n'y avait donc rien à voir. Le long des Préalpes, il ne faudra pas trop tarder pour regarder cette Lune, car des nuages sont annoncés plus tard en soirée.

Les "lève-tôt" ont pu avoir un premier aperçu de cette lune plus grosse et plus lumineuse qu'à l'accoutumée. Elle était visible lundi matin à son coucher entre 06h45 et 07h00. Mais seulement au-dessus de 1600 mètres.

Rendez-vous en 2034

Lors d'un phénomène de "super Lune" classique, visible en moyenne tous les 413 jours, les observateurs ont l'impression que la Lune est géante. On a assisté lundi après-midi à la concomitance de deux phénomènes astronomiques: la phase de pleine Lune tombe presque au moment où l'astre, dont l'orbite est elliptique, se trouve au plus près de la Terre.

Elle était "seulement" à 356'509 km de la planète bleue (pour une distance moyenne de 384'400 km). Il faut remonter au 26 janvier 1948 pour avoir une super Lune dont la distance avec la Terre soit plus petite. Et il faudra attendre le 25 novembre 2034 pour que la Lune se rapproche davantage de nous.

Le spectacle est pour tout le monde observable à l'oeil nu. Mais avec des jumelles ou un télescope, on peut scruter la surface lunaire comme jamais.

sda-ats

 Toute l'actu en bref