Toute l'actu en bref

Environ 2500 personnes ont defilé dans les rues de Lausanne sous la pluie.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Quelque 2500 personnes ont manifesté samedi après-midi à Lausanne pour dénoncer la politique d'asile de la Suisse. "Stop aux renvois", "Réfugiés bienvenus" ou "Suisse terre d'écueil": les slogans ont fusé dans les rues du centre-ville.

Partis de Montbenon après 15h00, les manifestants sont arrivés à la Riponne à 17h00 après un trajet largement arrosé par la pluie. Si la police les évaluait entre 2500 et 3000, les organisateurs ont affirmé avoir atteint les 3000 participants venus de "toute la Suisse".

"Un vol spécial pour le Conseil fédéral": le cortège a scandé sa colère contre les renvois de migrants au nom des accords de Dublin. La conseillère fédérale socialiste Simonetta Sommaruga s'est retrouvée dans le même sac que le conseiller d'Etat vaudois PLR Philippe Leuba: "Vos renvois, on n'en veut pas".

Selon les manifestants, la Suisse a renié sa politique d'asile et adopté désormais des méthodes "qui broient les personnes et leurs droits". "Show us love and respect, we are human just like you", pouvait-on lire notamment sur une pancarte portée par des migrants.

"Accords de Dublin, accords de chiens", disait une autre banderole. La Suisse doit utiliser sa marge de manoeuvre pour mettre un terme à des renvois Dublin dans des pays qui n'offrent aucune garantie aux réfugiés, voire pire, où ils pourraient finir par risquer leur vie.

Pour se détendre, sous la pluie parfois battante, les manifestants ont de temps à autre crié: "Il pleut, il fait froid, c'est la faute à Leuba".

sda-ats

 Toute l'actu en bref