Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les «Amplitudes» du musicien Jacques Demierre

Jacques Demierre, un musicien multiple dont le piano est le fer de lance.

Jacques Demierre, dont les choix artistiques de se moquent des frontières, est le compositeur invité de la biennale internationale de musique contemporaine, «Les Amplitudes». A suivre à La Chaux-de-Fonds du 12 au 17 mai.

Créer des passerelles entre la musique contemporaine, le théâtre, les arts plastiques, les arts visuels. Tel est l'un des objectifs du festival Les Amplitudes, qui se tient tous les deux ans à La Chaux-de-Fonds.

Un festival qui, en raison de son esprit d'ouverture, voit son public s'élargir à chaque édition, ont rappelé les organisateurs lors de la présentation à la presse de la quatrième édition de la manifestation.

Un compositeur

«Ce festival est unique en son genre, dans la mesure où il s'articule durant une semaine autour d'un compositeur», s'est réjoui Yvan Cuche, membre du comité. «C'est unique et profitable, car cela permet d'approcher un travail de manière approfondie».

Du 12 au 17 mai, c'est sur les multiples chemins de Jacques Demierre que La Chaux-de-Fonds va s'aventurer. «Jacques Demierre n'est pas un inconnu dans la région», a rappelé Yvan Cuche. «Il s'y est produit avec plusieurs formations de jazz et dans le cadre du festival 'Poésie en arrosoir'. Et il a assumé la direction artistique du spectacle interdisciplinaire du dixième anniversaire des Concerts de musique contemporaine, en 2006».

Qui mieux que le Genevois pouvait coller à ce désir d'amplitude éveillé, en 2003, par le Nouvel Ensemble contemporain, les Concerts de musique contemporaine et Espace 2, la chaîne culturelle de la Radio suisse romande?

Compositeur, pianiste, performeur et improvisateur hors pair, Jacques Demierre est tout cela à la fois. De culture germano-française, il bénéficie en sus d'une double formation, musicale et littéraire. «Demierre est réellement un personnage carrefour», image Jean Nicole, conseiller artistique des Amplitudes. «Il intègre les influences pour les retranscrire avec toutes sortes d'artistes, chanteurs, musiciens, gens de théâtre et de la danse. Il est à l'origine de synthèses artistiques remarquables».

Du bon usage de la gomme dans une partition

Riche programme que celui des Amplitudes 09, qui feront résonner les murs des différents lieux culturels de la ville. Au chapitre des créations, on se doit de mentionner le second mouvement de «Traces» de Jacques Demierre. Le Genevois s'est emparé du «Divertimento pour cordes» de Bartok, dont il a retranché des notes: dans une structure inchangée, le silence vient combler les vides. «Une pièce composée à l'aide de la gomme!», sourient les organisateurs. «La démarche est très osée».

Jacques Demierre a longuement collaboré avec Christian Kesten, soliste des Maulwerker, qui évoluent dans le répertoire du théâtre musical. Le Genevois a donc convié l'ensemble berlinois à donner un concert centré sur le compositeur allemand Dieter Schnebel, qui a beaucoup travaillé sur le geste instrumental et sur les gestes périphériques de la vocalisation.

Au chapitre des arts visuels, le festival présentera, en première, «Voicing Through Saussure», un film de Véronique Goël. La réalisatrice s'est focalisée sur la démarche de Vincent Barras et Jacques Demierre, lors d'un travail de poésie sonore inspiré par les recherches du linguiste genevois Ferdinand de Saussure.

A l'instigation du compositeur invité, une pièce du Genevois John Menoud, «Adoration», sera créée lors du concert d'ouverture. Elle sera insérée dans un «Mille-feuille» également composé de pièces de Demierre jouées en superposition.

Ecoute active

Outre la pièce donnée en création, le festival réserve d'autres «premières Jacques Demierre» à ses auditeurs, avec des œuvres certes déjà créées mais réadaptées.

Tel «Pierrot lunatique» et «In Full Peal», ici réorientés dans une direction électronique. Tel, aussi, «Air comprimé et autres airs», performance pour piano, ballons et dispositif électronique, où le son amplifié d'une bonbonne à air comprimé «crée une tension extrême».

«Demierre a mis en route l'écoute active», résume Jean Nicole. «C'est plus fatigant mais plus énergisant: l'auditeur devient un co-créateur, Demierre y tient très fort».

Dominique Bosshard, L'Express

Jacques Demierre

Pianiste, compositeur, Jacques Demierre est né à Genève en 1954.

Ses approches musicales sont multiples: musique improvisée, jazz, musique contemporaine, poésie sonore, performance, installations sonores.

Il a également composé des œuvres pour le théâtre et la danse.

En tant que pianiste, il a collaboré avec de nombreux représentants de la musique improvisée, notamment Barre Philips, Urs Leimgruber, Martial Solal, Radu Malfatti, Irene Schweizer, Hans Koch, Carlos Zingaro...

Il donne régulièrement des concerts de piano solo.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×