Toute l'actu en bref

Moins de requérants d'asile viennent en Suisse depuis la fermeture de la route des Balkans. Une partie reste en Grèce, comme ici ce garçon dans un camp d'Athènes (image symbolique).

KEYSTONE/AP/PETROS GIANNAKOURIS

(sda-ats)

Le nombre de demandes d'asile déposées en octobre a diminué de 55,9% par rapport au même mois de l'année précédente pour atteindre 2096 requêtes. Comparé à septembre, 89 demandes de moins ont été effectuées (-4,1%).

La baisse annuelle s'explique par la fermeture de la route migratoire des Balkans en mars, relève jeudi le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) dans un communiqué. Une arrivée importante de migrants ayant emprunté cette route avait été enregistrée entre octobre 2015 et janvier 2016; mais depuis la fermeture, relativement peu de demandeurs arrivent en Suisse par cet itinéraire.

Le nombre de requérants d'asile afghans a en particulier baissé (-388) en glissement annuel, tout comme pour les Irakiens (-455) et les Syriens (-448), souligne le SEM. En octobre, les principaux pays de provenance des requérants arrivés en Suisse sont l'Erythrée (476 demandes), la Syrie (173), l'Afghanistan (145), la Guinée (128) et le Sri Lanka (113).

La tendance est similaire à celle des derniers mois, le nombre de demandes d'asile ayant chuté de 42% sur un an au troisième trimestre. Sur les dix premiers mois de l'année, 23'478 nouvelles demandes ont été déposées. Pour rappel, le scénario le plus vraisemblable anticipait mi-octobre environ 30'000 demandes sur l'année, contre 39'523 requêtes effectives en 2015.

Le SEM indique avoir traité 2325 demandes d'asile en première instance en octobre. Parmi celles-ci, 671 ont abouti à une décision de non-entrée en matière sur la base de l'accord de Dublin, 408 à l'octroi de l'asile et 536 à l'admission provisoire. Le nombre de cas en suspens en première instance a diminué de 68 unités.

Suisse solidaire

Le même mois, 697 personnes ont quitté la Suisse sons le contrôle des autorités. Le SEM a demandé la prise en charge de 1043 requérants à d'autres Etats Dublin, et 240 ont été transférés dans l'Etat compétent. La Suisse a quant à elle reçu 477 demandes de prise en charge, et 32 personnes ont été transférées dans le pays.

La Suisse a par ailleurs accueilli 64 réfugiés syriens en provenance du Liban, dans le cadre du programme de réinstallation du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés.

Début novembre, un premier groupe de 28 Syriens issus de Grèce et 21 Erythréens provenant d'Italie sont arrivés dans le cadre du programme de relocalisation de l'Union européenne. Celui-ci vise à répartir les requérants arrivés dans ces deux pays.

sda-ats

 Toute l'actu en bref